Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 12:37
Conseil du grand savant Cheykh Sâlih al Fawzân à ceux qui dénigrent les gouverneurs et les grands savants.

 

Question :

En ce moment il y’a eu beaucoup d’insultes et de dénigrements envers les grands savants,lesquels sont qualifiés de pervers et de mécréants, surtout après qu’ils aient émis les fatâwas (verdicts religieux) sur les attentats. Ils disent de nos savants qu'ils sont une faiblesse dans l’alliance et le désaveu (pour Allah qui est un des fondements de notre religion : al Walâ wal Barâ).

Nous vous demandons de nous orienter et de nous conseiller sur ce sujet. Que dit la législation au sujet de la réfutation d’une personne qui dit de tels propos ?

Réponse :

Il est obligatoire à l’ignorant qu’il se taise, qu’il craigne Allah et qu’il ne parle pas sans science car Allah Ta’ala dit : (Dis : Mon Seigneur  n’a interdit que les turpitudes tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et d’associer à Allah ce dont il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas) (Sourate 7 verset 33).

Et il n’est pas permis àl’ignorant de parler de s’exprimer dans les sujets de la science (science religieuse et non mondaine) surtout dans les grands sujets comme le Takfir (le fait de rendre une personne mécréante) ou le Jihad (le combat dans le sentier d’Allah) ou sur le sujet de l’alliance et le désaveu.

Et quand à la médisance et à la calomnie actuelle sur ceux qui détiennent l’ordre et le commandement (c’est-à-dire les gouverneurs) et sur les savants, ceci est la plus grave sorte de médisance et cela n’est pas permis.

 

Quant aux événements qui arrivent ou qui sont arrivées, ce genre de situation ou ces sujets, il appartient aux gens de sciences (les savants) de rechercher et d’étudier ces sujets et de ce concerter entre eux, car ces sujets concernent les savants, et c’est aux savants de les éclaircir à la communauté.

Mais en ce qui concerne les gens du commun, les gens de la masse, les étudiants débutants  en science (religieuse) cela n'est pas de leurs ressorts.
 

Allah Ta’ala dit : (Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement * parmi eux, ceux d’entre eux  qui cherchent à être éclairés, auraient appris. Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à part quelques-uns.)(Sourate 4 verset 83). (c’est-à-dire les gouverneurs et les savants comme Ibnou Kathir la expliqué dans son Tafsir)

 

Ce qui est obligatoire c’est de retenir sa langue (s’abstenir de parler) dans ces sujets qui sont le Takfir et l’alliance et le désaveu.

 
Et l’être humain en générale est ignorant dans l’application des jugements comme le Takfir etc… Peut-être va t il appliquer  un jugement avec erreur, il va juger que les gens sont dans l’égarement ou dans la mécréance et ce jugement va revenir sur lui.
Parce que quand l’être humain dit à son frère "Yâ Kafir" (Ô mécréant) "Yâ Fâsiq" (Ô pervers) et qu ’il ne l’est  pas (c’est-à-dire de ce dont il le nomme) cela reviens sur lui, et la protection est auprès d’Allah.
 

La situation est vraiment dangereuse et celui qui craint Allah qu’il tienne sa langue (c’est-à-dire qu’il ne parle pas dans ces sujets) sauf s’il est de ceux qui doivent s’occuper de ces choses là parmi eux les gouverneurs (ceux qui détiennent l’ordre) ou les savants qui doivent émettrent le jugement sur ces sujets.

Mais quant à la personne qui fait partie des gens du commun (gens de la masse) ou fait partie des petits étudiants en science religieuse il n’a pas le droit d’émettre des jugements sur les gens et de parler sur les gens alors qu’il est ignorant et il médit et il parle dans le sujet du Takfir (juger quelqu’un mécréant) ou dans le sujet du Tafsiq (juger quelqu’un pervers) ou autre sujets que ceux-là, celui-ci ce fait du mal à lui même.

 

Il est demandé au Mouslim (Musulman) de tenir sa langue et qu’il ne s’impose pas se qu’il ne peut pas faire, il lui appartient d’invoquer pour le triomphe des Mouslimin et d’invoquer Allah pour châtier les mécréants (ceux qui sont ennemis de l’Islam) et cela t’est obligatoire.

Mais de ce qui est d'émettre des jugements religieux et de parler sur le cas de ceux qui détiennent l’ordre et sur les savants et que tu les accusent de mécréance ou d’égarement ceci est très dangereux pour toi.

Ô toi qui parle, sache que tes paroles ne leur (les gouverneurs et les savants) fait aucun mal ni aucun préjudice.
Et Allah est la plus savant.

Source : Tiré du livre al Ijâbât al Mouhimat fil Machâkil al Moulimah de Mouhammad bnou Fahd al Housseyn qui a recueillit les fatâwa de Cheykh Sâlih al Fawzân question n° 40

Partager cet article

Repost 0

commentaires