Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 21:12
LES EGARES PARMI LES KHAWARIDJ CONTEMPORAINS PRENNENT LES TEXTES A EQUIVOQUE ET DELAISSENT LES TEXTES CLAIRS POUR ASSOUVIR LEURS PASSIONS

par le Cheikh Salih Ibn Fawzan Ibn’ Abdillah Al Fawzan -Qu’Allah le préserve-

Toutes les louanges sont à Allah qui a envoyé Son Messager avec la guidée et la religion de vérité. Il a transmis le message, et il a remis le dépôt (la religion), et il a montré aux gens ce qui lui a été descendu de son Seigneur. Prières, salut et bénédictions d’Allah sur lui, sur sa famille et ses compagnons les drapeaux de la guidée et les lanternes qui éclairent la nuit.

Allah le Très-Haut a dit :

« C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d’autres versets qui peuvent prêter à des interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont aux cœurs une inclinaison vers l’égarement, mettent l’accent sur les versets à équivoque, cherchant la Fitnah en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : « Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! »

(Sourate 3 verset 7)

Et l’équivoque (al-moutachabi’), c’est celui dont le sens n’est pas connu, jusqu’à ce qu’on le remette aux autres textes qui vont l’expliquer. Al-mouhkam, c’est celui qui n’a pas besoin d’autres textes pour son explication. Et ceci comme al-moutlaq (absolu) et al-mouqayid (définit), et le khass (particulier) et le ’am (général), le moujmal (global) et le moubayane (l’éclaircit), et le nassikh (abrogeant) et le manssoukh (abrogé). Et ces points, ne les connaissent que les plus ancrés dans la science, ceux qui remettent ce qui est équivoque (moutachabi’) à ce qui est clair (mouhkam) et expliquent le premier par le dernier, et ils disent : « tout est de la part de notre Seigneur ». Et les paroles d’Allah s’expliquent les unes par les autres, et s’éclaircissent les unes par les autres.

Quant aux gens de la déviation et de l’égarement, ils se basent sur ce qui est équivoque dans les paroles, comme l’a dit l’Imam Ahmad et ils laissent les paroles qui sont clairs afin de susciter la discorde (fitna), et ils coupent ce qu’Allah a ordonné de joindre, et ils sèment la perversion sur terre, et ils disent : « Nous nous basons sur le Coran », et en vérité, ils ne se basent pas sur le Coran, mais ils prennent une partie et laisse l’autre partie, comme ceux qui se basent sur la parole d’Allah :

« Malheur donc, à ceux qui prient »

pour délaisser la salat, et ils ne le font pas suivre par le verset qui vient après :

« tout en négligeant (et retardant) leur Salat »



Et il se peut que ceux la ne fassent pas partie des gens de déviation, mais plutôt des gens de l’ignorance, qui prétendent avoir la connaissance, qui ont de l’ardeur accompagné d’ignorance, qui ne font pas partie de ceux qui sont ancrés dans la science, et qui ne reviennent pas aux gens qui sont ancrés dans la science. Et ils tombent dans la perdition et y font tomber les autres.

Prends par exemple à notre époque les destructeurs qui terrifient les gens, qui pervertissent le pays, qui font exploser les constructions et les détruisent sur ceux qui sont à l’intérieur, et qui tuent les gens qu’Allah a interdit de tuer, soit à cause de leur foi, soit à cause d’un pacte, soit par le fait qu’il leur a été donné sûreté. Et ils se basent sur la parole du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :

« Faites sortir les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique »

Et ils ne savent pas :

Premièrement : que ce discours concerne les gens qui détiennent le pouvoir et non pas n’importe qui parmi les gens. La preuve en est que les compagnons n’ont pas fait cela individuellement, mais celui qui a fait cela, c’est Omar Ibn Al Khattab, le deuxième calife. Cela prouve que celui qui met en application le discours, c’est celui qui détient le pouvoir, s’il voit en cela un intérêt et qu’il est dans la capacité de l’exécuter.


Deuxièmement : le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : mais il n’a pas dit « Faites les sortir »« tuez-les et trompez les quand vous leur avez donné la sûreté » Mais au contraire, Allah a dit à Son Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :

-traduction relative et approchée-

« Et si un des polythéistes te demande asile, accorde-le lui, afin qu’il entende la parole d’Allah, puis fais le parvenir à son lieu de sécurité. »

(Sourate 9 verset 6)

Et « fais le parvenir à son lieu de sécurité » signifie le faire parvenir en sûreté dans son pays.

Car l’Islam est une religion de respect des promesses et non une religion de tromperie. Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Celui qui tue quelqu’un avec qui on a un pacte, il ne sentira pas l’odeur du Paradis, et l’odeur du paradis se trouve à quarante années de marche »

(Rapporté dans le sahih)

Troisièmement : faire sortir les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique n’interdit pas de les faire venir pour des travaux qu’ils peuvent faire et ensuite ils retournent dans leur pays quand leur fonction ont fini, tels que les ambassadeurs, les employés, les commerçants, les gens de spécialité dont les musulmans ont besoin et pour lesquels ils n’ont personne capable de le faire. Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a employé un polythéiste pour le guider sur le chemin de la Hijra (de la Mecque vers Médine), il a emprunté à un juif à Médine, les chrétiens de Najrane sont venus à lui, sont rentrés le voir dans la mosquée et ils ont négocié avec lui, et il a attaché Thamama Ibn Athal dans la mosquée alors que c’est un polythéiste.

Ce que font ces ignorants comme destruction et comme assassinat des gens à qui on a accordé la sûreté, c’est une mauvaise image donnée à l’Islam, un éloignement de l’Islam. Cela est Haram (interdit) et c’est une désobéissance à Allah et à Son Messager -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Et il est obligatoire pour celui qui veut le salut et se sauver, s’il a encore un reste de raison, qu’il revienne à la vérité et qu’il se repente à son Seigneur. Et les gens du pouvoir ont proposé à ceux-là le repentir et le fait de revenir à la vérité, et s’ils font cela, ils seront bien traités. Celui qui se repent d’un péché, c’est comme s’il n’avait pas fait de péchés, et le repentir efface ce qui le précède. L’obligation pour ceux-là, c’est de se repentir à Allah et de poser les armes et qu’ils mettent leurs mains dans les mains de leurs frères parmi les musulmans, et qu’ils s’attachent à l’écoute et l’obéissance des gens du pouvoir qui s’occupent des affaires des musulmans, comme a dit Allah :

-traduction relative et approchée-

« O vous qui avez cru, obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le pouvoir. Et si vous divergez sur une chose, remettez la à Allah et à Son Messager, si vous êtes croyant en Allah et au jour dernier, ceci est mieux et de meilleure interprétation. »

Et le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Je vous recommande la crainte d’Allah, et l’écoute et l’obéissance, même si votre émir est un esclave. »

Et il a dit :

« Celui qui a cassé le bâton de l’obéissance et qui se détache de la djamaa, et qui meurt, sa mort est une mort de djahiliya. » Ou comme il a dit.

Je demande à Allah qu’Il guide les égarés parmi les musulmans, et qu’Il fasse revenir ce qui se sont trompés à la vérité.

Et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur notre Prophète Mouhammad, sur sa famille et ses compagnons.

Tiré du site : sahab

Traduction : Abou Abdourrahmane Al Ifranni

Partager cet article

Repost 0

commentaires