Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:01

Conseil aux passionnés

des attentats suicide

 

par sheikh Abdullah Al Adani

Ecoutez le Cheikh

Question :

Quel est votre conseil aux passionnés des attentats suicide ?

 

Réponse :

Comme mentionné dans la question, ces attentats sont du suicide. Le Prophète صلى الله عليه و سلم  a interdit le suicide et il a expliqué que celui qui se donne la mort d’une quelconque manière ne cessera de se suicider le jour de la résurrection de cette manière. C’est ainsi qu’il sera châtié.


Par exemple, celui qui s’est suicidé avec du poison ne cessera de prendre ce poison le jour de la résurrection. Celui qui se suicide avec un objet en fer, ne cessera de se suicider avec cet objet en fer par lequel il sera châtié le jour de la résurrection.


De même, celui qui se suicide avec des explosifs, ne cessera d’être châtié par son Seigneur par ces explosifs. Il sera châtié en se suicidant avec ses explosifs tout comme il s’est suicidé dans la vie d’ici-bas sans aucun droit.

Cela n’est pas permis car cet acte contient de nombreux méfaits de manière particulière et générale. On pourrait nous dire :

« Mais ils veulent combattre les mécréants. » ou « Ils veulent rectifier les choses. » [1]

Nous leur répondons en disant :

Est-ce que tout ce qu’une personne souhaite faire, en pensant avoir une bonne intention, est forcément une bonne œuvre ?

La réponse est non. Plutôt, il faut juger les actes en fonction du Coran, de la Sounna et de la compréhension des pieux prédécesseurs de cette communauté ainsi que selon les fatawas des savants enracinés dans la science.


Ô toi, mon frère musulman, toi qui es jeune et rempli de passions qui sont certainement vides de science, tu n’es même pas apte à faire des fatawas pour toi-même dans des sujets comme la purification, le jeune, le divorce et d’autres sujets qui sont liés aux règles de la législation.


Il faut donc que tu reconnaisses ton niveau. Tu es contraint d’interroger les savants enracinés dans la science. Tu les interroges sur la purification ou sur la manière de rentrer aux toilettes. Tu les interroge sur les règles de la prière, en leur demandant que faire lorsque tu as eu un oubli ou lorsque tu as fais une erreur dans ta prière. Tu les interroges sur les règles du divorce tout en reconnaissant que tu es ignorant et que tu ne connais rien dans ce domaine.


Alors comment te serait-il permis de te faire des fatawas dans des sujets qui sont liés au meurtre, à la sécurité et d’autres grands sujets comme ceux-ci ?

Et en contrepartie tu mets de côté ces savants enracinés dans la science et tu délaisses leurs fatawas dans lesquelles ils interdisent ces actes et clarifient qu’il s’agit d’actes des Khawarij et d’actes illicites qui engendrent de nombreux méfaits sur le plan individuel et général.


Il faut donc que tu prennes conscience et que tu comprennes que ceux qui t’inculquent ce genre de fatawas [2] sont des gens corrompus qui ne veulent que ton mal. Sinon, pourquoi la personne qui prononce cette fatwa, ne se rapproche-t-elle pas de son Seigneur en faisant elle-même cet acte ?


Demandez-lui :

« Au lieu de faire des fatawas pour les jeunes, pourquoi, toi-même, ne fais-tu pas cet acte ?»

Soubhanallah ! Comment peuvent-ils agréer ce mal pour les enfants des musulmans ?!

Par Allah, il s’agit, bien entendu, d’un acte illicite autant pour eux que pour les autres. Mais je dis ceci pour que vous sachiez que parmi les musulmans, il y a ce genre de personnes qui exploitent les émotions des jeunes pour les conduire au mal et à la corruption.


Ensuite, nous disons qu’en réalité, ces actes contiennent plus de mal que de bien et ils sont interdits par-dessus tout. Et malgré cela, les méfaits sont si nombreux qu’ils ne font qu’augmenter l’interdiction de cet acte.

Combien de musulmans se font tuer, combien de biens sont gâchés à cause de ces actes ?

Est-ce une chose qui est acceptée dans notre législation ?

Le Prophète صلى الله عليه و سلم a mis en garde contre le meurtre en général et plus spécifiquement contre le meurtre d’une personne musulmane. Il a été rapporté de façon authentique que le Prophète صلى الله عليه و سلم  a dit :

« L’homme ne cessera d’avoir toute latitude dans sa religion tant qu’il ne tue pas une personne dont le sang est sacré ».

Même s’il s’agit d’un mécréant. En effet, même s’il s’agit d’un mécréant, il ne t’est pas permis de le tuer alors que son sang est sacré.


Et parmi les mécréants dont le sang est sacré, il y a :

  1. Le Dhimmi [3] qui paye la Jizya [4] aux musulmans. [5]
  2. Le Mu’aahid, c’est celui qui a un accord avec les musulmans comme c’est aujourd’hui le cas avec la plupart des mécréants au monde. [6]A notre époque, les musulmans et les mécréants ont des accords qui doivent être respectés et pris au sérieux tant que les mécréants et les musulmans ne rompent pas ces accords et mettent en œuvre ce qu’ils impliquent. Il est obligatoire de remplir ses engagements et cela fait parti du comportement des musulmans et de leur croyance.
  3. Le mécréant à qui un musulman a accordé une sécurité, même s’il s’agit d’un combattant. Ce jugement s’applique si cette personne est entrée en terre d’Islam en toute sécurité, même si elle est sous la protection d’un seul musulman.

Le Prophèteصلى الله عليه و سلم a dit à une femme musulmane :

« Ô Oum Haani, nous avons donné refuge à la personne à qui tu as donné refuge ».[7]

C’est-à-dire : « Nous avons préservé la vie de l’homme que tu as accueilli en toute sécurité. »

Regardez, l’Islam à préservé la sécurité d’un homme mécréant qui participait aux combats, qui combattait les musulmans et qui a tué des musulmans, parce qu’il est entré en terre d’Islam sous la protection d’une femme musulmane.


Alors que dire de celui qui entre en terre d’Islam avec la permission du gouverneur et qui est ainsi sous sa protection ?

Cette personne-là a encore plus le droit d’être préservée. C’est une chose à laquelle nous devons faire attention car il n’est pas permis de tuer n’importe quel mécréant.


Et que dire si en plus de cela, il se peut que ces attentats soient en réalité provoqués par des mécréants. Certains mécréants soutiennent de différentes manières des individus parmi les Khawarij qui appellent au takfir. Ils les soutiennent financièrement et matériellement pour pouvoir attiser ce genre d’actes, ces révoltes et ce désordre.


C’est ainsi qu’ils veulent se donner des opportunités leur permettant de dominer les musulmans. Ils diront :

« Regardez, vous n’êtes pas capable d’assurer la sécurité dans votre pays ».

Ainsi, les mécréants obtiennent un prétexte pour s’immiscer dans les affaires des musulmans et entrer en terre d’Islam. Ensuite ont lieu des bombardements successifs à cause des actes de ces gens impétueux qui provoquent ce genre de situation.


Et il n’y a rien qui prouve aussi bien cela si ce n’est le fait que les pays mécréants protègent les dirigeants des organisations qui appellent au takfir. Regardez où se trouvent les dirigeants de ces organisations : ils se trouvent en Angleterre.


En effet, ils se trouvent en Angleterre. Si les pays occidentaux voulaient réellement se venger de ce genre de personnes, alors ils pourraient le faire car les plus grands prêcheurs au takfir se trouvent en Angleterre.


De plus, vous êtes certainement au courant de ce qui s’est déroulé pendant le procès de certains dirigeants des takfiris en Angleterre. Vous savez qu’ils ont été arrêtés pour avoir commis des attentats dans les pays musulmans.

Regardez, ils sèment la corruption dans les pays musulmans et ensuite ils se refugient dans les pays mécréant !


Lorsqu’ils sont passés en jugement, le tribunal a ordonné leur extradition vers le pays musulman où ces takfiris ont semé la corruption et causé la mort de nombreux musulmans et de non-musulmans. Mais après ce verdict, ils ont commencé un procès pour faire appel du jugement en prétendant que si jamais ils se faisaient extradés, ils se feraient tués. L’Angleterre a donc décidé de protéger ces takfiris afin qu’ils ne soient pas tués et qu’ils puissent vivre sous la protection des anglais.


Font-ils ceci pour rendre service à l’Islam et aux musulmans ou le font-ils pour exploiter ces personnes en tant que moyen pour introduire la révolte et la corruption dans les pays musulmans ?


Toute personne de raison comprend ce qui se cache derrière ce genre d’actes. C’est pourquoi nous devons faire attention et savoir que ce chemin est un mauvais chemin et que cette idéologie est une idéologie déviée.


Il est obligatoire pour les musulmans en général, et plus spécifiquement pour les jeunes, de revenir aux savants enracinés dans la science. Ils doivent étudier pour comprendre leur religion de manière générale et plus précisément pour comprendre ce genre de sujets législatifs.

Et Allah est plus Savant.

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

Traduit et publié par daralhadith-sh.com



[1] Il n’est pas permis à un musulman de tuer sa propre personne même s’il prétend que cela est pour le combat dans le sentier d’Allah ou pour combattre les ennemis.

Alors que dire si l’objectif des ces attentats suicide n’est pas de combattre l’ennemi ? Comme c’est le cas de ces fauteurs de désordre qui se prétendent être des combattants dans le sentier d’Allah alors qu’en réalité ce sont des fauteurs de trouble.

[2] Le cheikh parle ici des fatawas déclarant licites les attentats suicides.

[3] Le dhimmi est le mécréant qui vit en terre d’Islam et paye la jiziya.

[4] La jizya est appelée : impôt de capitation. C’est l’impôt que les mécréants vivant en terre d’Islam versent à l’état en échange de leur protection. Ce sujet est abordé en détail dans les livres de jurisprudence

[5] Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : «Celui qui tue un dhimmi ne sentira pas l’odeur du paradis.»

[6] L’Imam Al Boukhary rapporte d’après Abdullah Ibn ‘Amr que le Prophèteصلى الله عليه و سلم a dit : «Celui qui tue une personne ayant un pacte avec les musulmans ne sentira pas l’odeur du paradis et son odeur se sent à une distance de plus de quarante ans.»

[7] Ce hadith est tiré de l’histoire de ‘Ali, qu’Allah l’agrée, lorsqu’il voulut tuer un homme parmi les polythéistes, alors qu’Oum Haani lui avait donné asile. Elle a donc informé le Prophète qui lui a répondu par ce qui est mentionné dans le hadith.

Partager cet article

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme - dans salafiya-contre-terrorisme
commenter cet article

commentaires