Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 14:10

L'Imām Al-Albānī à Cheikh Rabī :
Toutes Tes Répliques sur Qutb sont Vraies et Exactes, et qu'Allāh te Récompense pour Avoir Rempli l'Obligation de Dévoiler son Ignorance et sa Déviation

 

 

Barā'ah ‘Ulamā il-Ummah Min Tazkiyyah Ahl il-Bid’ah wal-Mudhammah

 

khalidee-qutb-cover.gif

À droite se trouve la couverture de la seconde édition de « Barā'ah ʿUlamā' il-Ummah Min Tazkiyyah Ahl il-Bidah wal-Mudhammah » (Les Savants de la Ummah se Désavouent de l'Acte de Recommander les Gens de l'Innovation et du Blâme). Ce livre a été préparé par Isām ibn ʿAbdillāh as-Sinānī. Il comporte une réfutation de ceux qui se servaient de l'intercession de Cheikh Ibn Bāz (rahimahullāh) pour Sayyid Qotb comme preuve de la ʿadālah (intégrité) de Sayyid Qotb et comme preuve que son manhaj était recommandé, alors que ce n'en est en fait pas du tout une preuve.


Après compilation et signature, le livre a été envoyé à Cheikh Sālih al-Fawzān qui l'a vérifié, a émis des recommandations, et a aussi suggéré une amélioration pour le titre du livre. Il a ensuite été lu par l'Imām Mouhammad ibn Sālih al-ʿOuthaymīn (rahimahullāh), qui a écrit ses propres remarques à partir de l'exemplaire de pré-publication qui lui avait été envoyé, et il a aussi conseillé que la section intitulée « Le Manhaj Salafi » soit placée avant « Le Manhaj Qoutbi » et pas après, à moins que l'auteur ait une raison particulière de faire cela ; des copies de ces notes manuscrites sont incluses à la fin du livre. Dans cette série d'articles, nous allons citer des passages de ce livre inchā' Allāh. Ces savants ont tous deux approuvé le contenu de ce livre et le but dans lequel il a été publié et distribué. Et l'objectif est clairement indiqué dans le titre du livre lui-même. À savoir, il s'agit de déclarer les savants de Ahl as-Sounnah (en particulier l'Imām Ibn Bāz, et les autres savants en général) innocents d'avoir fait une tazkiyyah à des gens de l'innovation (c-à-d. de les avoir déclarer intègres) : en l'occurrence à Sayyid Qotb, qui à part avoir écrit son commentaire du Coran avec une croyance Acharite, a accumulé d'autres grandes calamités, dont certaines suffisamment graves pour ne pas vraiment pouvoir être excusées par la simple ignorance, comme le fait d'accuser le scribe du Prophète (sallallāhu ʿalayhi wa sallam), l'oncle des croyants, Mouāwiyah, dont l'intégrité a été attestée par le Prophète (sallallāhu ʿalayhi wa sallam) lui-même, de traîtrise, de duperie et d'hypocrisie.

Ce livre a eut pour principal effet de faire couler le navire des Qoutbis, leur laissant seulement les débris flottants à la surface pour s'accrocher, ce qu'ils ont fait depuis lors.

Remarque : Même si beaucoup de sectaires utilisent le mot « madkhali » comme un terme dépréciatif pour attaquer un savant précis, il faut bien comprendre que ce n'est qu'une couverture et un voile. Leur ressentiment et leur haine sont dirigés bien plus largement que vers un savant précis, ils sont dirigés vers les savants de la Sounnah en général, à cause du fait que la plupart de ces derniers se sont finalement prononcés contre Sayyid Qotb en particulier, et contre les méthodes des Ikhwān al-Mouslimīn en général, après que la vérité leur est apparue clairement. Le mot « madkhali » est employé d'une manière péjorative qui reflète simplement cette haine, cette rancœur et cette jalousie. Ces gens n'ont aucun groupe de savants pour représenter la voie (le manhaj) qu'ils suivent. Ils ont des paroles isolées ici et là provenant de savants, sur des questions isolées, au moyen desquelles ils sèment la confusion, mais ils ne peuvent certainement pas montrer un groupe de grands savants connus et dire : « Leur manhaj dans la da’wah est le même que le nôtre ». Au passage, Cheikh Ibn Jibrīn, qui s'est trompé en défendant Sayyid Qotb contre ceux qui l'ont réfuté, tenait cependant des propos qui réfutaient ces individus. Soyez en sûrs ! Lisez cet article et cet article. Ils n'ont donc aucun savant pour les guider et les diriger dans leur manhaj. C'est pour cette raison qu'ils doivent, pour attaquer la vérité, avoir recours à de fausses étiquettes, afin d'empêcher les gens de reconnaître la méthodologie largement répandue sur laquelle tous ces savants sont unis et qui diffère des méthodologies des juifs athées laïques et des chrétiens que Qotb et al-Bannā ont importées et innovées dans la religion.

 

La Confirmation, l'Éloge et la Recommandation de l'Imām al-Albānī Pour les Réfutations de Cheikh Rabī sur le Achari Sayyid Qutb

Le Cheikh a écrit ce qui suit après avoir lu entièrement « al-Awāsim min al-Qawāsim », peu de temps avant sa mort. Et c'est aussi un dévoilement des Qutbis qui utilisaient de très anciennes paroles de Cheikh Al-Albānī pour défendre Sayyid Qutb et ses écrits hérétiques (voir ici). Il est très clair qu'a ce moment-là Cheikh Al-Albānī n'avait pas effectué un examen approfondi de tous les livres de Qutb, et il ne s'était donc pas montrer crtiique à son égard. Mais quand l'affaire lui est devenue claire devant les travaux de Cheikh Rabī, il a écrit le communiqué suivant :

albani-rabee-qutb-refutations.gif

 

quote-startToutes tes répliques sur Sayyid Qutb sont vraies et exactes. Et de là, il apparaît à tout lecteur musulman qui possède un minimum de culture Islamique, que Sayyid Qotb n'avait certes pas de connaissances des bases de l'Islam (usūl) ni de ses subdivisions (furū) ! Alors, qu'Allah te récompense de la meilleure des façons, ô frère Rabī, pour avoir fait ton devoir de montrer et dévoiler son ignorance et sa déviation de l'Islām.


Source : La propre lettre du Cheikh, qu'il a écrite de sa main avant son décès en 1999. Une photocopie de l'originale est incluse dans le livre (« al-Barā'ah ») en annexe.

Maintenant que pouvons-nous dire de ces gens qui, dix ans après que toutes ces questions ont été réglées et enterrées, et que les Cheikhs Al-Albānī, Ibn Bāz, Ibn Uthaymīn et d'autres grands savants encore vivants ont donné raison à Cheikh Rabī, prétendent encore que ces paroles n'existent pas et essaient de tromper les muslims en utilisant essentiellement des paroles de savants actuels obtenues par le biais de questions orientées, posées par le même genre de personnes qui se sont fait taire et museler une décennie auparavant ? Allez lire cet article qui parle ce qu'il font avec les paroles du Mufti, Cheikh Abd el-Azīz Āl ach-Cheikh, et vous comprendrez la réalité.

 

 

 


Source : www.TheMadkhalis.com

La traduction de la lettre est de Farīd el-Mekkī.

albasyrah

Partager cet article

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme - dans salafiya-contre-terrorisme
commenter cet article

commentaires