Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 16:45

Cheikh AbdelMohssine Al Abbad (Qu'Allah le preserve) Dénnonce les attentats en Arabie et les qualifie de Grand Mal, de Fassad fil Ard (désordre sur terre), de trés mauvais crimes..

Et il Affirme que ce n'est pas un Jihad dans la voie d'Allah mais plutot un Jihad Fi Sabili Chaytane (dans la voie du Diable).

Le Cheikh Conseil aussi à toute personne possedant des informations sur ses Moujrimines (Criminels), de Se rapprocher d'Allah en les dévoilant pour qu'on les attrappe, qu'ils soient Jugés et que les Musulmans soient preservés de leurs Mal.

Pour écouter le Cheikh Cliquez sur le lien suivant :
http://www.arabe.ilmsahih.com/palfile/pafiledb.php?action=download&id=765 (il ne fonctionne plus)


En fait, le Cheikh Commence à parler des Attentats à partir de la41 mn 05Sec

Ensuite à la 44mn, une personne interroge le Cheikh en mentionnant que certains prétendent que les Attentats [en arabie] constituent un Jihad dans la Voie d'Allah, le Cheikh a répondu en disant :

"
[Ceci n'est pas un Jihad dans la voie d'Allah] Il s'agit [plutôt] d'un Jihad dans la voie du Diable.

Et Il est obligatoire pour toute personne possédant des informations sur ses criminels [Moujrimines] de se rapprocher d'Allah jjh en les dévoilant, afin qu'ils soient jugés et que les Musulmans soient à l'abris de leur Mal
"

Sources : Charh 40 Hadith An-nawawi De Cheikh Al Abbad Cours N°19

Qu'Allah preserve les musulmans du Mal des Khawaridj.

POSTE SUR FOURQANE.COM/FORUM PAR NOTRE FRERE :
ABU HUDHAYFAH
DJAZAHU-L-LAHU KHAYRAN
Repost 0
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 16:42

Al-Hassan Al-Basri sur le fait de se rebeller contre le gouverneur

Al-Ash’ath a dit :


« J’étais chez Al-Hassan lorsqu’un homme jaunâtre, qui avait l’air d’être un habitant de Bahrayn, rentra chez lui et dit :

Ô Abou Sa’id (Surnom de Al Hassan Al Basri) ! Je voudrais te questionner au sujet des dirigeants » Il (l’homme) dit :

« Que penses-tu de nos chefs d’état ? »

Il dit : « Il se tu un moment et dit :

Et que puis-je dire à leur sujet, alors qu’ils se chargent de cinq choses qui nous concernent :

La prière du vendredi,
les prières en groupe,
le butin,
les frontières
et les exécutions.

Par Allah ! La religion ne peut être bien sans celles-ci, même s’ils tyrannisent et qu’ils sont injustes.
Par Allah ! Allah corrige par leur intermédiaire plus qu’ils ne pervertissent.
Par Allah leur obéir est une joie et se séparer d’eux, est une mécréance. »
Il a dit : L’homme dit alors :

« Ô Abou Sa’id ! Par Allah ! Je possède beaucoup d’argent et en avoir deux fois plus ne me réjouirant pas [autant que je suis], car je n’ai jamais entendu de toi ce que je viens d’entendre, qu’Allah te donne une belle récompense pour la religion et ses partisans. »




Tiré de "Al-Hassan Al-Basri" de Ibn Al-Jawzi, édition Sabil, p.164-165

POSTE PAR NOTRE FRERE IBN DJELAZ AL ALBANY SUR :

http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=18775
publié par SALAFIS DU SUD
Jeudi 09 Mars 2006
Repost 0
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 11:59

Le Prophète (salalahu alaihi wa salam) nous dit :

« Quiconque se rebelle contre l'autorité musulmane en place, se dissocie du groupe et meurt dans cette état est comme la personne morte durant la période préislamique. Quiconque combats sous l'étendard du fanatisme aveugle, s'emporte par fanatisme, prône ou défend le fanatisme meurt comme une personne durant la période préislamique. Quiconque se rebelle contre ma communauté en portant atteinte aux pieux ainsi qu'aux pervers parmi elle, sans chercher à préserver les croyants ni à tenir les engagements donnés à qui de droit, n'est pas des miens et je le désavoue. »

[Hadith rapporté par Muslim, n°1848]
Repost 0
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 13:59
Repost 0