Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 08:44

Quelles sont les conditions

pour que le jihad ait lieu? 

par sheikh Rabi' ibn Hadi al-Madkhali

 

Parmi les conditions du Jihad , il y a le fait qu'il soit réalisé dans le but d'élever la parole d'Allah (Exalté soit-Il) et de propager l'Islam et le Tawhid , suivant ce Hadith :

"J'ai reçu pour ordre de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils témoignent qu'il n'y a de divinité qu'Allah et que Mouhammad est Son envoyé . S'ils proclament ce témoignage , alors ils préservent de moi leur vie et leurs biens , excepté le cas où ils seraient coupables au regard de l'Islam , Allah Exalté les jugera en dernier ressort."

(Rapporté par al-Boukhari)

 

Il se nomme "Jihad de la conquête" ou "Jihad de la da'wa" , légiféré dans l'unique dessein d'élever la parole divine et pour qu'elle soit la plus haute .

 

Lorsqu'un homme a interrogé le Prophète (qu’Allah prie sur lui et le salue), au sujet du Jihad , il répondit : "Celui qui combat afin que la parole d'Allah soit la plus haute , celui-là est dans le sentier d'Allah ."

 

Un homme demanda :

"Ô messager d'Allah , si je meurs dans le sentier d'Allah , mes péchés me seront-ils pardonnés ?"Oui" , répondit-il , "si tu meurs dans le sentier d'Allah , tout en étant patient ,espérant avec foi la récompense et en restant en état d'attaque , non pas en état de fuite ; sauf les dettes car si tu as des dettes, tes péchés ne seront pas pardonnés."

 

Ainsi le combattant tombera martyr, si Allah (Exalté soit-Il) le veut, s'il est patient, demeurant en état d'attaque, non pas en état de fuite, et espérant la récompense d'ALLAH Exalté .

 

Il incombe à tous ceux qui combattent au service d'Allah : guide, soldat, général et autres, de respecter toutes ces conditions lors du Jihad et de les considérer comme les objectifs fondamentaux à atteindre.

 

Parmi les conditions du Jihad , il y a le fait qu'il soit déclaré par le Khalif et que les gens s'élancent aussitôt à son appel, car c'est à lui de décider si le Jihad doit avoir lieu, et à quel moment.

 

D'autre part , il y a certains comportements et conditions à adopter au moment du Jihad : appeler les mécréants à Allah avant de les combattre, et leur expliquer l'Islam suivant le Hadith de 'Ali (qu'Allah l'agrée) lors de la bataille de Khaïbar : "Appelle-les au témoignage de foi : "il n'y a de vraie divinité qu'Allah " ; ensuite informe-les de ce qui leur incombe comme devoirs en Islam. "

 

Par conséquent , il faut que nous appelions les mécréants que nous combattons au témoignage de foi :

 

"Il n'y a de vraie divinité qu'Allah et Mouhammad est Son messager"

 

,ensuite ,nous devons les informer de leurs devoirs en Islam.

 

Un tel Jihad n'existe pas aujourd'hui, absolument pas . Nous implorons Allah de guider les musulmans vers la voie du retour au Tawhid authentique d'Allah , ainsi qu'à la connaissance de la vraie religion d'Allah , et qu'Allah leur permette de connaître l'importance du Jihad et de l'union des musulmans. Car le fait est que les musulmans sont très loin de vaincre leurs ennemis, vue la situation dans laquelle ils sont.

 

En effet, la plupart d'entre eux méconnaissent le dogme du Tawhid, ignorent un grand nombre de pratiques légiférées et sont tombés dans des innovations de base qui contredisent les fondements du Tawhid, annulant ainsi la foi ou une partie d'elle.

 

Malheureusement, ce genre d'innovations s'est largement répandu dans tous les pays musulmans . A l'exception des gens qu'Allah (Exalté soit-Il) a préservés : ceux qui prennent comme bouclier le Livre d'Allah , le vrai Minhaj (voie) qui mène à Lui et la Sounna du Messager (qu’Allah prie sur lui et le salue).

 

Par conséquent, les musulmans doivent soigner les maux dont ils sont atteints. Ils doivent craindre Allah (Exalté soit-Il) avant toute chose, dans leur âme et à travers la communauté, car il n'y a aucune issue pour eux dans l'état où ils sont : humiliation, rabaissement, victoire de l'ennemi dans tous les domaines, tant dans leur nombre que dans leur supériorité.

 

En réalité, il s'agit là d'une punition d'Allah (Exalté soit-Il), car les musulmans ont sous-estimé le droit de l'Islam sur eux, car ils ont négligé de nombreuses pratiques religieuses, voire fondamentales .

 

Les musulmans doivent donc mettre un terme à leurs maux et recouvrir ces failles. Ainsi ils s'uniront, si Allah le veut . D'ailleurs, le remède à leur malaise réside dans le Livre d'Allah et dans la Sounnah de Son messager.

 

Dès lors, ils ne formeront qu'un, ils détiendront la puissance et la force, et Allah Exalté soit-Il leur promet le succès.

 

Et Allah Ta'ala dit :

 traduction relative et approchée : «...si vous faites triompher (la cause d’)Allah , Il vous fera triompher et raffermira vos pas » S47V7

 

Ils pourront alors réaliser le Jihad légiféré qui vise à l'élévation de la parole d'Allah ainsi qu'à la diffusion du Tawhid et de la religion d'Allah sur terre.

 

Allah Ta'ala dit :

traduction relative et approchée : « C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’en aient les associateurs . » S9V33

 

Cependant, le Jihad qui a lieu actuellement dans certains pays n'est autre qu'un Jihad de défense, du fait de la faiblesse des musulmans dans le monde, à l'exception de ceux qu'Allah (Exalté soit-Il) a préservés.

 

Les musulmans craignaient leur faiblesse et le fait est qu'ils sont toujours aussi anéantis par la force d'agression qui frappe leurs territoires, les massacrant, détruisant leurs foyers, violant leurs honneurs, les dépouillant de leurs biens.

 

En outre, pour les pays agressés, la défense devient une obligation religieuse spécifique ( fard'aïn ), de même pour les pays dont ces derniers solliciteraient de l'aide, le statut est le même, la défense est une obligation religieuse spécifique. Quant aux pays éloignés, ils doivent les soutenir financièrement et leur apporte, selon leurs possibilité, les moyens nécessaires.

 

Cheikh Rabi' ibn Hadi al Madkhali (Qu'Allah le préserve), Octobre2000, Joumada ath-thani 1421h

 

source: sounna.free.fr

           fourqane

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 14:45

La réplique aux tromperies

des khawâridjs (takfîris) 

d'aujourd'hui pour égarés les frères et soeurs

par Farîd el Makky

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Louanges à Allah Ta"âlâ Celui qui dit dans Son Livre : 

وقد مكروا مكرهم وعند الله مكرهم وإن كان مكرهم لتزول منه الجبال  

 

traduction du sens rapprochée :

Ils ont certes complotés. Or leur complot est auprès d'Allah même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes...

(Sourate 14 ; verset 46)

 

et que la Prière et la Paix d'Allah Ta3âlâ soient sur Son Messager qui a dit :

.و من دعا إلى ضلالة كان عليه من الإثم مثل آثام من تبعه لا ينقص ذالك من آثامهم شيئاً ...

..et celui qui appellera vers un égarement , prendra les péchés de ceux qui le suivrons sans que leur péchés soit diminuer . ( sahîh Mouslîm selon Abou Hourayrah_radhiya Allahou 3anhou _ )

 

Frères et sœurs fi Llahi Ta3âlâ regardez comment les khawâridjs d'aujourd’hui coupent et cachent les paroles des Grands Savants pour égarer les frères et sœurs de la vérité qu'Allah Ta3âlâ a tracé pour les croyants et leur a obligé de suivre , et remarquez bâraka Allahou fîkoum comment ces khawâridjs non pas compris eux même les paroles de nos Grands Savants et ont tout mélangé à cause de leur ignorance et leur pauvreté dans le domaine de la science et la langue arabe ....!!!

 

Ecoutez cet audio de l'Imam Cheikh el 3Outhaymîne _rahimahou Allah_ que ces masâkîînes diffusent et lisez leur traduction qu'ils ont fait ...:

http://www.dailymotion.com/video/x8t015_cheikh-otheymine-sur-les-gouverneur_webcam

La traduction des propagateurs :

(le questionneur dit :) ceux qui rendent mécréants les compagnons sont eux même des mécréants sans doute !

(Cheikh _rahimahou Allah_ dit :)  oui!

(le questionneur dit :) car ils rendent mécréant les compagnons même s'ils ne sortent pas sur eux. Mais qu'en est-il de ceux qui sortent sur les gouverneurs en place aujourd'hui ?

(Cheikh _rahimahou Allah_ dit :)  Ceux qui quoi ?

(le questionneur dit :) Je veux dire si une partie (*) sort aujourd'hui sort sur une partie des gouverneurs en place est-ce qu'ils mécroient ?

(Cheikh _rahimahou Allah_ dit :) Non car en général ces derniers sont des injustes ( boughat).Certes oui des injustes.... car la plupart des gouverneurs dans les pays islamiques (**), méritent que l'on sortent sur eux du a leur perversion et leur débauches et le fait qu'ils rendent licite ce qu'ALLAH a interdit . Certains parmi eux leur mécréance est clair , ils ont delaissé l'islam derrière eux et ont gouverné par autre que l'islam... (fin de citation )

_ Et maintenant _incha Allah_ je vais vous montrez et prouvez comment ces traducteurs et propageurs jouent avec les Paroles de nos Grands Savants ..:

 

1) Cheikh _rahimahou Allah_ dit et répète clairement et nettement dans cette audio : ...la plupart des gouverneurs... Et le traducteur écrit le titre de la manière suivante : CHEIKH OTHEYMINE SUR LES GOUVERNEURS ARABES ... donc ceci est la première tromperie...!!!

2) La question du questionneur ne visait pas les gouverneurs mais elle concernait ceux qui se rebellent contre les gouverneurs d'aujourd'hui ..:
Doit on les juger mécréant car ils se rebellent contre les gouverneurs, comme étaient ceux qui se rebellaient contre les compagnons (les khawâridjs ) en sachant que ces derniers avaient rendu les compagnons mécréants...?

3) Donc Cheikh _rahimahou Allah _ répond par :  Non ! Et ensuite il explique la différence entre ceux d'aujourd'hui qui se rebellent contre les gouverneurs, et entre ceux du temps des Compagnons _radhiya Allahou 3anhoum_ ...!!

Il explique _rahimahou Allah_ ceci car pas mal de Savants ont juger les khawâridjs mécréants car ils ont rendu les Compagnons _radhiya Allahou 3anhoum_ mécréants et aussi en s'appuyant sur le hadith sahîh du Messager d'Allah _salla Llahou 3alayhi wa sallem_ lorsqu'Il dit sur eux : ....yamrouquôuna min el Islâm kamâ tamrouquôu as_sahmou min a_ramiya  (traduction : ils sortirons de l'Islam comme sort la flèche de la lance ..)

Et il explique par la suite la cause de la différence aussi entre le khourôuj des khawâridjs du temps des Compagnons _radhiya Allahou 3anhoum_ et le khourôuj de ceux d'aujourd'hui sur la plupart des gouverneurs d'aujourd'hui , qui est que les gouverneurs du temps des khawâridjs d'avant étaient les Compagnons _radhiya Allahou 3anhoum_ qui étaient connut pour être pieux, droits et véridiques sans aucune divergences chez les gens de la Sunna , et que par contre à l’heure actuelle c'est largement différent car la plupart des gouverneurs d'aujourd'hui ont de la perversion et de la débauche et qu'ils rendent licite ce qu'ALLAH a interdit...

Donc on ne peut pas juger ces derniers là comme les premiers au temps des Compagnons_radhiya Allahou 3anhoum_ car le cas des gouverneurs était totalement différent...!!!

Voila ce que Cheikh _rahimahou Allah_ veut dire exactement, et c'est pour cela qu'il dit : ces derniers sont des tyrans ( boughât). !!! c'est a dire ; les khawaridjs d’aujourd’hui, et non pas des mécréants..!!! Voila ce qui Cheikh insinue dans ses paroles et à quoi il voulait en venir rahimahou Allah....

 

4) Seulement le traducteur et propagateur afin d’arriver à son but et au titre qu'il a écrit, à caché et coupé une parole importante que Cheikh à dit en arabe ..!!!

Regardez ce que le traducteur et propagateur vous a caché et faite la comparaison avec sa traduction que j'ais mentioner plus haut ( je le souligne en noir ) :

Non car en général ces derniers sont des injustes ( boughat). certes oui des injustes.... car la plupart des gouverneurs dans les pays islamiques , méritent que l'on sortent sur eux du a leur perversion , c'est a dire pour celui qui se rebelle contre eux à cause d'une interprétation allégorique ,dû à leur perversion ( les gouverneurs ) et leur débauche et le fait qu'ils rendent licite ce qu'ALLAH a interdit . Certains parmi eux leur mécréance est clair, ils ont délaissé l'islam derrière eux et ont gouverné par autre que l'islam.

Avez vous vu frères et sœurs qu'est-ce que le traducteur et propagateur vous a caché et comment a t'il coupé les paroles de Cheikh_rahimahou Allah_ ..???

Il a fait ceci exprès pour bien réussir son travail , et moi là je vien de lui casser tout son travail bi Idhni Llahi wa Fadhlih..

Cheikh _rahimahou Allah_ veut écarter les frères et sœurs du fait de se précipiter à juger ces khawâridjs d'aujourd'hui mécréants car ils ont peut être une interprétation allégorique ( ou mauvaise interprétation ) qui les a pousser à faire ceci , donc il sont excusez dans le sens de ne pas prendre le jugement de la mécréance ..!!! Et ce traducteur et propagateur vient jouer avec nous avec les paroles de ce Grand Imam _rahimahou Allah_ en les falcifiants pour nous faire croire que Cheikh _rahimahou Allah_a la meme 3aquîdah ( conviction) que lui et ses collègues ..!!!!

 

et il a oublié ou fait semblant d'oublier de traduire et propager ceci :

وسُئل فضيلة الشيخ ابن عثيمين في شوال (1414هـ) عمَّا يأتي:


وهل كذلك أنكم قلتم باستمرار المواجهة ضد النظام بالجزائر؟


فأجاب: (( ما قلنا بشيء من ذلك!


قال السائل: في اشتداد هذه المضايقات هل تُشرَع الهجرة إلى بلاد الكفر؟


قال: (( الواجبُ الصبر؛ لأن البلاد بلاد إسلام، يُنادَى بها للصلوات وتقام فيها الجمعة والجماعات، فالواجب الصبر حتى يأتي الله بأمره )).


من شريط سمعي بعنوان: (( فتاوى الأكابر في نازلة الجزائر)) )).


Traduction :

L’exellent Cheikh Ibn el 3Outaymîne a été questionné le mois de Chouwâl en 1414 de l'hégire sur les choses suivantes :

Est-ce que vous auriez dit aussi de continuer à faire confrontation contre les autorités algériennes ?

(Cheikh répond : )

Nous n'avons rien dis de cela !

(le questioneur dit :)

Lorsque les harcèlements s'amplifie ( ou s'aggrave ) , est-ce que la Hijra vers les pays de mécréance est légale ?

(Cheikh dit : )

Le devoir ( du musulman ) est de patienter , car le pays est un pays d'Islam , on y appel pour les prières , et les jamâ3âtts ( prières en groupe à la mosquée ) et joumou3ah sont accomplit ( ou établit ) , donc le devoir est de patienter jusqu'a qu'Allah apporte son commandement .

(réf : k7 audio au titre de : les fatâwâs des Grands (Savants) sur les événements de l'algérie ) .

wa Llahou A3lam wa A3lâ ....

 

إن أريد إلا الإصلاح ما استطعت وما توفيقي إلا بالله عليه توكلت وإليه أنيب .......

....Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d'Allah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant.

(Sourate 11 ; verset 88)

 

 

votre frère : Farîd el Makky .


 Source: http://alathary006.free.fr/la_tromperie.rtf

______________________

(*) en arabe il a dit : Tâ ifa / et la bonne traduction c'est de dire : un groupe , ou une communauté... wa Llahou a3lam

(**) Cheikh _rahimahou Allah_ a dit en arabe :.. fil oumma el Islâmiya.. / et la bonne traduction c'est de dire : dans la communauté Islamique...

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme - dans salafiya-contre-terrorisme
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 14:28

La réplique à la feinte des fanatiques de Sayd Quotb pour tromper les Salafîs

par Farîd el Makky

 

 بسم الله الرحمن الرحيم  

 

 

Louange à Allah Ta"âlâ Celui qui dit dans Son Livre :

 ولا تلبسوا الحق بالباطل وتكتموا الحق وأنتم تعلمون ...

Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité.  

(Sourate 2 ; verset 42)


  et qui dit aussi dans Son Livre :

وإن يريدوا خيانتك فقد خانوا الله من قبل فأمكن منهم والله عليم حكيم

Et s'ils veulent te trahir..., c'est qu'ils ont déjà trahi Allah ,mais Il a donné prise sur eux .Et Allah est Omniscient et Sage.

(Sourate 8 ; verset 71) 

 et que la Prière et la Paix d'Allah Ta3âlâ soient sur Son Messager qui  a dit :

غشنا فليس منا من
" Quiconque nous trompe n’est pas des nôtres"
{sahih mouslim, chapitre : l' imane. hadith : 102}


 l'Imam Ibn el Quayim_rahimahou Allah_ a dit dans son livre "Tarîq el Hijratayni,page 602" pour décrire les signes des gens de la bid3a et de l'hypocrisie...

...Et parmi leurs caractéristiques : la dissimulation de la vérité , et leur feinte envers les gens de (la vérité )....

(ensuite à la page suivante "603" il dit_rahimahou Allah :)

et lorsqu'ils voient que la vérité est avec eux , ils la revêtent avec l'aspect du faux , et la mettent à la disposition( des gens) de raison faible {ceux qui ne discernent pas le vrai du faux par manque de science } sous une forme indigne  pour les faire fuire d'elle (vérité) , et si le faux est avec eux  , ils le revêtent avec l'aspect du vrai , et le mettent à leur disposition (des gens) en forme ( de vérité) pour qu'ils (les gens) l'acceptent de leur part ..!!! 

 

Frères et soeurs fi Llahi Ta3âlâ sachez si vous ne le saviez pas , ou rappelez-vous si vous l'avez oublié , que lorsque les khawâridj ont dit une parole vraie qui dérive  d'un verset du coran au temps du compagnon Alî Ibn Abî a_Tâlib _radhiya Allahou 3anhou_ pour tromper les gens  :

 لا حكم إلا لله  / c'est-à-dire : il n'y a pas de jugement (ou de loi) en dehors du jugement d'Allah ! 

 et ceci est véridique car ils l'ont pris du verset suivant :

إن الحكم إلا لله.... 

traduction rapprochée du sens : .....Le jugement n'appartient qu'à Allah ...(Sourate 6 ; verset 57) et de beaucoup d'autres versets ...

 mais seulement le compagnon Alî Ibn Abi a_Tâlib_radhiya Allahou 3anhou_ avait compris leur intention et leut but en disant cette parole  alors il leur a dit :

كلمة حقّ أريد بها باطل  : ( traduction:)  une parole vraie pour obtenir le faux !

une parole véridique qui dérive d'un Livre Véridique , le Livre Du Véridique " Allah Ta3âlâ "  .. et malgré cela , ce grand Compagnon _radhiya Allahou 3anhou_ leur a répondu ainsi !!!

car Il a dévoilé _bi idhni Llah_ la ruse et la tromperie que ces khawâridj voulaient faire pour détourner les autres musulmans de la vérité vers le faux et du bon et droit sentier vers leur sentier faux et égaré ....!!!

donc je vous dis à tous et toutes inchâ Allah en visant ce poste-là et cet audio-là sur ce grand Imam là que ce frère a posté dans le site de darwa.com ...  :

http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=24413

voici une parole d'un Savant véridique pour détouné les frères et soeurs vers des gens du faux , les faire tomber dans le faux , et leur faire obtenir le faux ...!!!

et cette façon de faire -comme l'a fait ce frère-là  est un minhadj très connu et très adapté chez les gens de l'innovation depuis l'époque des Salefs Sâlih jusqu'à de nos jours !  comme disait Chaykouna Rabî3 _hafidhahou Allah_ : yadhriboûna el Islâm bi sayfi el Islâm ! ( traduction : ) ils frappent l'Islam avec l'épée de l'Islam !!

regardez frères et soeurs fi Llahi Ta3âlâ comment ce frère c'est infiltré dans ce site des salafis avec cet audio pour vous tromper et ensuite il est reparti d'où il est venu ! :

http://www.darwa.com/forum/member.php?u=15463 

il c'est inscrit le 07 / 02 / 2009 , et a publier ce poste le 07 / 02 / 2009  et ensuite il est repartit - Alahou a3lam- le 07 / 02 / 2009 .... 

et la seule chose qu'il voulait propager dans ce site pour défendre son bien-aimé de Sayd Quotb et facilement vous égarer vers le minhadj de sayd Qotb , ce sont les paroles suivantes de Cheikh el Albâny _rahimahou Allah_ :

 

 

..... Mais en vérité quand il était en prison il a beaucoup évolué et a produit des écrits on dirait qu'ils étaient écrits par une plume salafiyyeh  , je pense que la prison réveille certaines âmes et éduquent certaines consciences alors il a écrit des choses , comme lorsqu'il disait : "la ilaha illa Allah est une méthologie de vie"...  Mais , s'il ne fesait pas la différence entre tawhid al-uluhiyyeh et tawhid arrouboubiyeh , cela ne veut pas dire qu'il ne comprenait pas ces subdivisions du tawhid ou qu'il les mélangeait !! mais le fait qu'il n'était pas un savant, connaisseur des sciences juridiques islamiques, ça ne lui permettait pas d'exprimer correctement le sens des preceptes du dogme islamique..

 

 

.... et de plus , on ne doit pas oublié qu'il a des bonnes actions (hassanettes)...Il suffit qu'il est un homme musulman , un écrivaint islamique et qu'il a été tué parceque qu'il appelé vers l'islam et ceux qui  l'ont exécuté ce sont eux les ennemis de l'islam !!

 

...mais en même temps je renie pas le fait qu'il était musulman et qu'il défendait l'islam et la jeunesse musulmane et qu'il espérait voir un état islamique...

 

(ensuite Cheikh _rahimahou Allah_ répond a la question de mettre en garde contre ses livres :)

-on met en garde ceux qui n'ont pas de culture musulmane correcte !!!

( fin de citation )

 

Mais je lui dis :

ne te presses pas à repartir comme cela les mains vides !

puisque tu est rentré chez nous avec ce paquet , et bien tiens, prends ceci avec toi et fait le passer à tes amis de là où tu viens :

 

1 :  l'audio que ce frère a rappporté et posté ici ,date de 1413 de l'hégire , c'est-à-dire 1993 ,il y a 16 ans .

 

   2 : Cheikh el Albâny _rahimahou Allah_ à cette époque-là n'avait pas de connaissances approfondies sur les livres et paroles de Sayd Quotb , si ce n'est  qu'il _rahimahou Allah_ avait lu certains passages de ses livres , comme le livre "dhilâl el Quorâne" , là où Sayd Quotb

affirmait la croyance du houlôul et littihâd ( incarnation et union ) et wahdat el woujôud ou panthéisme ( doctrine qui consiste à dire  "Allah et Ses créatures forment un tout" , tout est Allah...!!! ) , et que Cheikh el Albâny _rahimahou Allah_ a qualifié les paroles de ce livre "dhilâl el Quorâne" de 3Aquîdah de wahdat el oujoûd ( pantthéisme ) , et à cause de ce jugement fondé sur les paroles claires et nettes de Sayd Quotb , la secte des frères musulmans s'est acharnée sur lui _rahimahou Allah _ et l'a accusé d'avoir rendu Sayd Quotb mécréant !

et voici la preuve avec la  référence de ceci  ( à lire ou à écouter incha Allah ) :

 http://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/alb_f1_gotob.html

( je cite et traduis le passage où il donne le jugement de cette croyance : )

 

  قال: أنت بتقول إنه هو يقررعقيدة وحدة الوجود  في تفسير أولاً:"سورة الحديد"- أظن - وثانياً: بـ "قل هو الله أحد".

قلت: نعم، نقل كلام الصوفية ولا يمكن أن يفهم منه إلا أنه يقول بوحدة الوجود، لكن نحن من قاعدتنا - وأنت من أعرف الناس بذلك لأنك تتابع جلساتي - لا نكفر أنساناً ولو وقع في الكفر إلا بعد إقامة الحجة،

traduction :

... il dit ( les paroles de Abdou Llahi 3azzâm que Cheikh el Albânî rapporte  ) : toi tu dis qu'il déclare la doctrine du panthéisme dans son tafssîr , d'abord dans la sôurate el Hadîd , et je pense aussi , dans la sôurate el Ikhlâss !   

 j'ai dit ( CHeikh el Albânî )  : oui  !  il a rapporté les paroles des sôufis , et on ne peut comprendre de ( ses paroles )  qu'il ne parle que de panthéisme , mais seulement notre règle ( dit ) : _ et toi tu fais partie des gens qu'ils le savent très bien car tu poursuis nos assises_ on ne rend pas une personne mécréante , même si elle tombe dans la mécréance , qu'après ( lui ) avoir pésenté les preuves ( qui prouvent que tel fait ou parole est une mécréance ) !!! 

 3 : ensuite en 1418 de l'hégire , c'est-à-dire : en 1998 ,Cheikh el Albâny _rahimahou Allah_ a envoyé une lettre à Cheikh Rabî3_hafidhahou Allah_ après avoir lu toutes ses répliques sur Sayd Quotb , dont la dernière en date à cette époque: " el 3awâssim mima fi koutôub Sayd Quotb mine el alquwâssim" ...

et voici la lettre écrite des propres mains de Cheikh el Albâny _rahimahou Allah_ à travers le lien suivant :

http://www.rabee.net/pics/albani-rabe.jpg

et voici la traduction incha Allah :

 Toutes tes répliques sur Sayd Quotb sont vraies et exactes , et de là il apparait à tout lecteur musulman qui possède un minimum de culture Islamique , que Sayd Quotb n'avait certes pas de connaissances des bases de l'Islam et de ses subdivisions !

qu'Allah te récompense de la meilleure façon ô le frère Rabî3 pour avoir fait ton devoir d'avoir montré et dévoilé son ignorance et sa déviation de l'Islam .

voici la dernière fatwa et parole de cet Imam Cheikh el Albâny_rahimahou Allah_ après avoir lu et pris vraiment connaissance des égarements de Sayd Quotb !

donc pourquoi caches tu à tes frères et soeurs cette fatwâ fondée sur une connaissance  qui abroge la première et l'ancienne , et tu leur ramènes ici celle qui a été abrogée ...? !!!

4 : voici d'autres fatâwâs de grands Imams et Savants de la Sunna sur Sayd Quotb et ses livres que ce frère ne vous aurai jamais montré ! :

(1) l'Imam Cheikh Ibn Baz_rahimahou Allah_ :

première fatwa  :

http://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/baz_f1_gotob.html

deuxième fatwa : ( à travers ce lien il y a plusieurs fatwa de Cheikh à ce sujet )

http://www.al-yemen.org/vb/showthread.php?t=324844&page=2

(parmi les fatâwas de Cheikh Ibn Bâz _rahimahou Allah_ à travers ce lien ,  il y a celle-ci en réponse à la question suivante : )


ـ قال السائل : ألا ينهى عن هذه الكتب التي فيها هذا الكلام ؟

 !قال سماحة الشيخ عبد العزيز ـ رحمه الله ـ : ينبغي أن تمزق .
traduction :

le questionneur dit :  ne doit on pas interdire ces livres ( livres de Sayd Quotb )qui contiennent de telles paroles ?

réponse du Cheikh_rahimahou Allah_ :  il faut les déchirer !

 

(2)l'Imam Cheikh Hammâd el Ansâry_rahimahou Allah_ :

http://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/ansari_f1.html

 

(3) l'Imam Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el 3Outhamîne_rahimahou Allah_ :

première fatwa :

http://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/oth_f2_gotob.html

ولم أطلع على هذا الكتاب بكامله وإنما قرأتُ تفسيره لسورة الإخلاص وقد قال قولاً عظيماً فيها مخالفاً لما عليه أهل السنة والجماعة؛ حيث أن تفسيره لها يدل على أنه يقول بوحدة الوجود

traduction :

je n'ai pas lu ce livre entièrement , mais par contre j'ai lu le tafssîr de la sôurat el Ikhlâss , et il a certes dit dedans , une parole immense contradictoire aux gens de la Sunna et la Jamâ3a , au point que son tafssîr ( de cette sôurat )  prouve qu'il parle  de panthéisme..!( réf : de la fatwa : la revue de la da3wa , n° 1591 , le 9 mouharram de l'année 1418 )

deuxième fatwa :

http://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/oth_f1_gotob.html

 ( lisez bien car il renvoie vers Cheikh Rabî3....  )

 

(4) l'Imam Cheikh Saâlih el Fawsâne _hafidhahou Allah_ :

http://fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/foz_f1_gotob.html

 

(5) l'Imam Cheikh Sâlih Ibn Mohammed el Louhaydâne _hafidhahou Allah _ :

ttp://www.fatwa1.com/anti-erhab/Qutb/Doc/leh_f1_gotob.html

 

(6) l'Imam Cheikh el 3Abbâd _hafidhahou Allah_ :

première fatwa :

لذا فإني أنصح بعدم قراة كتبه و بالاشتغال بقراءة الكتب النافعة المأمونة العاقبة على قارئه,,,,ا.........

traduction ;

....et c'est pour cela que je conseille de ne pas lire ses livres et ( de plutôt ) s'occuper dans la lecture des livres bénéfiques qui assure un bonne fin (bon résultat) au lecteur...( réf : page 135 du livre " barâtou "oulamâ el oumma ..." avec la signature de Cheikh el 3Abbâd sous la fatwa et la date de la fatwa , faite :09 / 06 / 1421 h )

deuxième fatwa : ( pour réponse à un questionneur qui demande qui sont les concernés dans son livre "rifquan ahl Sunna..."  : )

,,,رفقا أهل السنة لا أعني  الإخوان المسلمين و لا المفتونين بسيد قطب و غيرهم من الحركيين , و لا يعني أيضا المفتونين بفقه الواقع , و النيل من الحكام و كذالك التزهيد في العلماء , لا يعني هؤلاء لا من قريب و لا من بعيد و إنما يعني أهل السنة فقط ,

trqduction :

 dans ( le livre ) rifquan ahl Sunna je ne vise ni les frères musulmans , ni les fanatiques de Sayd Quotb , et ni il vise ( le livre ) les fanatiques de la compréhension du moment ( fiquh el wâqui3 ) et ni ( ceux ) qui attaquent les gouverneurs et non plus aussi ( ceux ) qui font fuir ( les gens ) des Savants ; ( le livre ) ne vise pas du tout ceux-là , ni de prés et ni de loin , mais il concerne seulement les gens de la Sunna ( entre eux ) ! . ( réf : le livre ithâf el 3ibâd bifawâïd dourôus Cheikh 3Abdi el Mouhsîne el 3Abbâd , page n° 62 )

Frères et soeurs fi Llahi ! des fatawas des grands Savants de la Sunna sur les livres de Sayd Quotb il y en a plus d'une quinzaine , mais seulement je ne vais pas  m'attarder plus que cela incha Allah ...!!!

 

 

بل نقذف بالحق على الباطل فيدمغه فإذا هو زاهق ولكم الويل مما تصفون

Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît

 . Et malheur à vous pour ce que vous attribuez .

(Sourate 21 ; verset 18)

 

ensuite le traducteur et propagateur de l'audio de Cheikh el Albâny_rahimahou Allah_  dit: 

 

FIN

rahima Allah chaykhana Al albany, wa rahima Allah Sayed qotb wa asskanahum fassiha djannaatih !!

 

Non wa Llahi ! l'Imam Cheikh el Albâny_rahimahou Allah_ laysâ cheiykhaka !

tes chouyôukhs à toi et aux genres de frères comme toi , sont : Sayd Quotb et ceux qui le suivent , comme Salmâne el 3Awdah , Safar el hawâlî et leurs semblables....!!!

 

wa Llahou A3lam wa A3lâ 

 

 

 

                                        إن أريد إلا الإصلاح ما استطعت وما توفيقي إلا بالله عليه توكلت وإليه أنيب .......

 

....Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d'Allah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant.

(Sourate 11 ; verset 88)

 

 

 

 

votre frère : Farîd el Makky  

 

Source: http://alathary006.free.fr/reponse_.rtf

 

( si il y a des frères ou soeurs disponibles et capables de traduire les fatâwâs des Savants sur les livres de Sayd Quotb dont j'ai cité les liens , qu'Allah les récompense , car moi , en ce moment je ne trouve vraiment

pas le temp pour ça .. wa Llahou el Mousta3âne )


Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme - dans salafiya-contre-terrorisme
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 10:41
E-durar e-sanniya
par Karim Zentici

(partie 3)


L’opinion de l’érudit ‘Abd e-Latîf ibn ‘Abd e-Rahmân :

Ce dernier explique qu’il n’est pas dans l’usage des traditionalistes de s’aventurer dans le takfîr sans fondement. Cette démarche est plutôt propre aux égarés et aux innovateurs. Elle trahit un manque de piété de la part de leur auteur qui vacille entre l’ignorance et l’injustice pour reprendre les termes d’ibn Taïmiya. L’ignorant fonce tête baissé sans tenir compte de paramètres établis par les savants et puisés dans les textes…[1]

Il explique ailleurs dans une lettre qui s’adresse à des ignorants qui prenaient les questions du takfîr à la légère, qu’il avait déjà reproché dans le passé à deux téméraires de leur genre que Mohammed ibn ‘Abd el Wahhâb, qui tenait compte – rappelons-le – d’iqâma el hujja (d’établir la preuve céleste contre un fautif ndt.) n’avait aucun lien avec cette façon d’agir. ‘Abd e-Latîf reprochait à ces deux téméraires de taxer d’apostats leur gouverneur et certains savants contemporains (donc bien avant ibn Bâz). Ensuite, en revenant aux individus concernés par sa lettre, il ne leur cache pas qu’on lui a fait part de certaines de leurs opinions touchant au walâ wa el barâ, au hukm bi ghaïr ma inzala Allah, etc. Puis, il leur affiche son mécontentement en leur expliquant que ces questions, qui réclament une grande compréhension, relèvent uniquement de la compétence des savants. Ces téméraires n’ont pas les outils suffisants pour s’y initier et vont ainsi droit à l’erreur. Il est donc interdit à des ignorants de leur genre d’entrer dans des questions aussi grandes ![2]

Démonstration :

Restons avec ‘Abd e-Latîf, et prenons un exemple pour mieux se représenter la chose dans la pratique, en tâchant, surtout, de garder à l’esprit les points que nous venons d’évoquer. Voila, certains néo-takfiri utilisent certaines des paroles de Hamd ibn ‘Atîq pour kaffar la province du hijâz (qui longe le littoral de la mer rouge), où se trouvent… les Lieux-Saints de l’Islam. Je n’ai pas la prétention ici de parler de la pertinence de cette opinion en regard des textes, mais j’aimerais juste souligner une petite chose. Avant tout, j’aimerais rappeler, comme l’évoque Sheïkh ‘Abd Allah ibn ‘Abd el ‘Azîz el ‘Anqarî l’un des savants des… durar e-saniya qu’il faut replacer le discours d’ibn ‘Atîq dans leur contexte historique.

Juste que, dans sa condamnation sévère, et pour appuyer ses propos, Abd e-Latîf rapporte les paroles d’ibn ‘Abd el Wahhâb qui démentent ce qui lui fut mensongèrement imputé à ce sujet. il défit notamment de fournir la moindre preuve dans les œuvres de l’Imam allant dans ce sens, et de prouver qu’il excluait de la religion tous les musulmans, ou leur grande majorité, sous prétexte qu’ils ne le suivaient pas.[3]

Comme le dit l’Imam lui-même, c’est une chose qui ne viendrait même pas à l’esprit d’un non musulman, voire d’un fou, avant même de traverser celui d’un adepte de l’Islam digne de ce nom et qui sait ce qu’il dit. L’Imam était un traditionaliste, alors comment aurait-il pu, questionne Abd e-Latîf, kaffar les Lieux-Saints, à la manière de certains contemporains non-traditionalistes ? Il va sans dire qu’on ne peut accuser l’Iman de manquer de zèle et d’être un savant du taghût, contrairement à ce qui sera dit, bien des années plus tard, sur ibn Bâz. L’auteur de la lettre souligne enfin que l’Imam donne plus ou moins de détails dans son discours en fonction de ce que réclame la situation… et qu’il ne faut pas toujours prendre, comme nous l’avons développé plus haut ses paroles au premier degré…

Certes, ce passage est extrait de mish e-zhalâm (p. 42), mais il se trouve aussi et surtout dans le premier volume des… je vous laisse deviner la suite.


Wa Allah a’lam !


Par : Karim Zentici





[1] Voir : E-durar e-saniya (10/423-425), et pour les paroles d’ibn Taïmiya manhâj e-sunna (5/89-125).

[2] Voir : E-durar e-saniya (1/478-479).

[3] Nous avons déjà évoqué le passage en question dans les citations sur le ‘udhr bi el jahl, et qui est extrait d’e-durar e-sunniya (1/72).



Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 12:36
E-durar e-sanniya
par Karim Zentici

(Partie 2)

Les savants des
durar e-saniya reprochaient à certains ignorants de leur époque de rompre l’allégeance qui les liait à leurs autorités :


Ils avaient conscience, tout comme Sheïkh ibn Bâz, que les autorités n’étaient pas parfaites, mais qu’en même temps, l’anarchie n’apportait rien de bien ; et que pour l’intérêt supérieur des musulmans, il fallait maintenir la société unie autour de son chef suprême. Ce n’est pas que les savants cirent les bottes des émirs, mais ils sont, contrairement aux innovateurs, animés par leur attachement fidèle aux textes scripturaires de l’Islam, qui s’incarnent dans le Coran, la sunna, et le consensus. Il faut donc rester lucide, et ne pas se laisser envahir par les sentiments.[1] Dans une lettre destinée aux ikhwân, Sa’d ibn Hamd ibn ‘Atîq se plaint de certains ignorants imbus de leurs idées. Il faisait remarquer bien avant ibn Bâz, qu’il était intolérable de jeter la suspicion sur les personnes des savants, en les accusant de ne pas remplir leur devoir et de cacher la vérité.[2]

Les savants des durar e-saniya reprochaient à certains ignorants de leur époque de mal utiliser les paroles des imams de la da’wa najdiya :

Sheïkh ‘Abd Allah ibn ‘Abd el ‘Azîz el ‘Anqarî présumait que ces gens-là avaient dû s’inspirer du livre e-dalâil de Sheïkh Sulaïmân ibn ‘Abd Allah âl e-Sheïkh et de sabîl e-najât de Hamd ibn ‘Atîq, déjà… il explique notamment qu’il faut replacer les choses dans leur contexte et que Sheïkh Sulaïmân composa son ouvrage à l’occasion de l’invasion turc du territoire du Najd. Ces armées étaient venues avec de très mauvaises intentions contre la da’wa salafiya, et avaient même une cinquième colonne auprès des bédouins, mais aussi des citadins du coin. Nous pouvons en dire autant pour le deuxième auteur. Il incombe donc pour comprendre les intentions d’un auteur de replacer ses paroles dans leur contexte historique.

La question de la muwâlât notamment est très claire. Il s’agit d’afficher de l’affection aux infidèles pour leur religion et de les aider contre leurs frères pour les mêmes ambitions. Ce qui n’est pas le cas du chef d’État qui est soumis à des accords internationaux avec les nations non-musulmanes. Il en va même de l’intérêt supérieur de la nation. D’ailleurs, ces mêmes Sheïkh – ni d’ailleurs ‘Abd e-Lâtif – n’ont jamais dit qu’on devient apostat sur le simple fait de vivre au milieu d’eux. Cependant, poursuit Sheïkh ‘Abd Allah, ils émettent la condition que le fautif soit considéré aux yeux des païens comme l’un des leurs, sauf s’il le fait dans l’intention de préserver sa vie, non par amour de leur religion. Le simple fait de vivre chez des non-musulmans est un péché certes, mais qui n’atteint pas le degré d’apostasie. Ce même Sheïkh ‘Abd Allah leur reproche ainsi de se fier à leur propre compréhension sans revenir aux savants.[3]

Les savants des durar e-saniya condamnèrent la tentative d’insurrection qui fut menée à leur époque par des ignorants contre le Roi ‘Abd el ‘Azîz:

Une lettre de contestation fut signée par les personnalités suivantes :
-Sa’d ibn Hamd ibn ‘Atîq,
-Sulaïmân ibn Sahmân,
-Sâlih ibn ‘Abd el ‘Azîz,
-‘Abd el ‘Azîz ibn ‘Abd e-Lâtîf,
-‘Omar ibn ‘Abd e-Lâtîf,
-‘Abd e-Rahmân ibn ‘Abd e-Lâtîf,
-et Mohammed ibn Ibrahim.

Ils leur reprochaient d’avoir menacé le Roi par courrier, sous le couvert de la morale, en s’éloignant ainsi de la voie des anciens. Ils se sont purement et simplement désolidarisés de ces derniers, comme ibn bâz a pu le faire avec certains symboles contemporains. Ils ne furent motivés en cela, ni par la crainte de personne ni par l’appât du gain, contrairement aux idées reçues… La seule chose où on peut leur en vouloir, c’est d’être des salafis et de se conformer scrupuleusement et rigoureusement à la tradition prophétique. Ils ont au moins le mérite d’être en harmonie avec leurs idées. Ils condamnaient ainsi toute forme d’insurrection, même s’ils étaient partisans du bon conseil prodigué dans les normes.[4]

Les savants des durar e-saniya se sont désolidarisés des kharjites de leur époque :

Dans cette même lettre, ils s’adressent aux mutins qui prétendent être dictés par la voie de leurs Sheïkh. Le problème, c’est que les savants de Najd ne connaissaient pas ses fameux Sheïkh, à tel point qu’ils doutaient de leur origine et de leurs intentions. En tout cas, les imams de la da’wa ne se cachent certainement pas derrière ce zèle effréné qui trahit que ces mutins sont plus guidés par leurs passions que par ces Sheïkh en question. Ils ne concertaient jamais les savants sur leurs projets et confectionnaient leurs propres fatwas entre eux (tient, tiens, nous avons déjà vu cela quelque part !).

Innocents de leurs agissements, les signataires de la lettre accusatrice suggèrent à ces mutins de se remettre en question et de se repentir devant le Seigneur, ce qui nous faisons également en prodiguant le pieux et le modeste conseil à nos « amis » de Belgique, mais aussi de France et de Navarre d’abandonner ce chemin périlleux pour les deux mondes, dans lequel ils se sont aventurés !

Les signataires n’omettent pas de rappeler solennellement qu’ils appellent à l’union autour de l’Imam du pays, et que toute opinion qu’on leur impute allant dans un autre sens n’est qu’une vulgaire calomnie ![5]


Les savants des durar e-saniya condamnaient de prendre à la légère les questions du takfîr, qui, complexes, sont réservées aux savants :

Commençons par Abâ Battîn qui représente un symbole aux yeux des takfiris contemporains. Ce dernier recommande de :
-ne pas s’initier dans les questions du takfîr sans avoir les outils en main pour le faire.
-De ne pas sortir ou de faire entrer quelqu’un dans l’Islam selon ses propres appréciations, car c’est un domaine où seuls les textes font autorités.
-D’éviter, et ce point est d’une extrême importance, de se prononcer sur des questions où la divergence règne entre les savants. c’est un domaine où il faut être prudent, sauf s’il existe un texte explicite sur la question.

Malheureusement, selon Abâ Battîn, Satan est parvenu à faire glisser bon nombre de gens dans ce domaine, qui est des plus délicats. Entre faire du takfîr à outrance et interdire le takfîr à outrance il a l’embarras du choix. Le plus étonnant, pour reprendre les termes d’Abâ Battîn, c’est que si on interrogeait les uns et les autres sur une simple question qui touche aux ablutions, ils seraient incapables de répondre, et, paniqués, ils s’appuieraient aussitôt sur les savants. En revanche, quant il s’agit des questions aussi graves que le takfîr, ils font étrangement preuve d’assurance et d’autonomie.[6]

Ibn Sahmân, quant à lui, approuve le Sheïkh Abâ Battîn. [7] En outre, en réponse à une lettre, il constate notamment, que la plupart des religieux qui s’initient dans ce domaine, sont de simples gens n’ayant pas le moindre semblant de science ni la moindre expérience pouvant les épargner du péril. Souvent, ils n’ont jamais feuilleté les analyses des grandes références sur la question qui n’omettent pas de rappeler dans leur discours, que seuls les grands érudits sont à même de s’y engager.[8]

À suivre…

Par : Karim Zentici

[1] Voir : E-durar e-saniya (7/282) pour la 2ème édition et (9/104) pour la 5ème édition.

[2] Voir : E-durar e-saniya (7/302) pour la 2ème édition et (9/139) pour la 5ème édition.

[3] Voir : E-durar e-saniya (7/309) pour la 2ème édition et (9/157) pour la 5ème édition.

[4] Voir : e-durar e-saniya (7/321) pour la 2ème édition et (9/183) pour la 5ème édition.

[5] Idem.

[6] Ibn Sahmân cite ce passage dans manhâj el haqq wa el ittibâ’ (p. 77), mais il se trouve également dans… e-durar e-saniya (10/374-375).

[7] Voir : manhâj el haqq wa el ittibâ’ (p. 80).

[8] Voir : e-durar e-saniya (10/374-375).

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 14:00
E-durar e-sanniya
par Karim Zentici

(Partie 1)

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,
et tous ses Compagnons !

Personne ne peut imposer aux gens d’adhérer aux idées d’une personne, par l’intermédiaire desquelles se désigneraient les alliés et les ennemis en dehors du Prophète . Personne n’a le droit non plus d’imposer un discours qui ferait la part entre les alliés et les ennemis en dehors des Paroles d’Allah, celles de Son Messager, et celles qui font l’unanimité de la nation. Cette particularité est plutôt propre aux innovateurs, ceux qui se désignent une personne ou des paroles qui auraient pour fonction de trancher ou de diviser entre les membres de la communauté. Leurs alliés seraient ceux qui adhèrent à cette personne ou à ce discours, et en fonction de cela seraient désignés les ennemis.
Majmû’ el fatâwâ
(2O/164).



Long est le chemin qui mène des ténèbres à la lumière, long est le chemin du savoir et de la vérité… rien de mieux pour y parvenir, que de s’armer (après la piété) d’endurance et d’abnégation… mais force est de constater que certains jeunes, en manque de reconnaissance pour les plus téméraires, brûlent les étapes, et empruntent des raccourcis : il suffit parfois de se distinguer des autres pour se faire remarquer… il faut reconnaitre que le procédé était facile et bien trouvé… bien que plus court est le chemin, plus tôt est la chute !

E-durar e-saniya, qui est une compilation des écrits des savants de la da’wa najdiya, était tout désigné pour assouvir ces sombres ambitions. Peu connu du grand public, il convenait idéalement pour assujettir et tourner les esprits vers soi. Le plus drôle, c’est que pour des gens qui taxent d’apostats les États musulmans pour avoir, à leurs yeux, tourner le dos au Coran infaillible, ils s’inspirent d’une œuvre qui n’est que la somme de travaux humains, avec tous les aléas que cela implique. Les premiers kharijites avaient au moins la décence de prendre le Livre Sacré des musulmans, comme « La » référence. Ils n’en furent d’ailleurs pas moins égarés, car le Coran lui-même : [en égare beaucoup].[1]

Là où ils se rejoignent avec leurs héritiers, c’est que tous autant qu’ils sont, ils ont recours à des textes ambigus, dans le but de semer la confusion dans les rangs, ce qui démontrent, comme le souligne ibn Taïmiya,[2] qu’ils sont plus animés par les passions, que par la recherche de la vérité :
[Quant à ceux qui ont les cœurs égarés, ils s’attachent aux Versets ambigus en vue de semer la discorde et de les interpréter à leur façon ; mais personne ne connait leur interprétation en dehors d’Allah. Ainsi que les savants érudits qui disent : nous y donnons foi, tout vient de Notre Seigneur].[3]
Les savants érudits ont donc la particularité de confronter les textes ambigus aux textes formels, soit de les utiliser dans leur globalité, non de prendre seulement ceux qui les arrangent.



Ces savants qui dérangent sont d’ailleurs souvent la cible de ces jeunes ignorants aux idées les plus rebelles. Ibn Taïmiya souligne à ce sujet : « L’une des pratiques les plus ignobles, c’est de voir les ignorants taxer les savants musulmans d’apostats. Une telle pratique vient à l’origine des kharijites et des rafidhites qui condamnaient les responsables musulmans d’apostats. »[4]
Ce n’est pas étonnant que l’Imam ibn Bâz n’ait pas échappé à leur vindicte, bien que ce soit plutôt une bonne nouvelle, car, comme le souligne ibn Abî Hâtim : « Les signes distinctifs d’ahl el bida’ (les innovateurs ndt.), c’est de dire du mal d’ahl el athar (les traditionalistes ndt.). »[5]



Ces jeunes insensés ne se contentent pas d’avoir une approche incohérente des textes qu’ils utilisent, mais qui plus est, ils en pénètrent mal le sens. C’est pourquoi, ces propres textes se retournent souvent contre eux. Dans el jawâb e-sahîh, ibn Taïmiya brosse le profil psychologique des chrétiens qui n’ont rien à envier à ses derniers dans leur relation avec les Écritures, wa Allah el musta’ân !


Les savants des durar e-saniya faisaient allégeance à l’émir de leurs époques respectives :

Ainsi, nos « amis » veulent nous faire croire, que contrairement à Sheïkh ibn Bâz, les savants des durar e-suniya, ne craignaient, en dehors d’Allah, rien ni personne. C’est une technique classique des kharjites anarchistes, qui se désolidarisent des savants de leur époque, pour faire ensuite dans la nostalgie. Mais, ce qu’ils ne savent pas ou qu’ils font semblant de ne pas savoir – c’est selon –, c’est que les savants des durar étaient confrontés aux mêmes symptômes que l’ancien grand mufti d’Arabie Saoudite. Cela ne les a pas empêché de faire abstraction aux revendications dissidentes et de maintenir le pacte d’allégeance qui les liait à leurs rois successifs. Sans omettre de souligner qu’ils étaient plus à même de faire part des erreurs aux autorités compétentes et de faire leur devoir de morale sans craindre le blâme de personne,[6] à la manière de l’aveugle érudit. Sulaïmân ibn Sahmân lui-même fait des éloges pour le moins déconcertantes pour un non-averti au père du Roi actuel (d’autres que vous verras en lui qu’il est à la botte du sultan), dans une lettre que recensent… e-durar e-suniya.[7]


Les savants des durar e-saniya condamnaient les kharijites qui s’étaient insurgés contre le Roi ‘Abd el ‘Azîz :

Or, malgré l’approbation populaire dont jouissaient certains membres des ikhwâns man tâ’ allah,[8] les savants des durar firent front à ses derniers. Ils affichaient pourtant un grand zèle pour le tawhîd (l’unicité), l’amour en Dieu (el walâ wa el barâ), et la morale publique (el amr bi el ma’rûf). En faisant ainsi leur devoir, ces fameux savants déclenchèrent la colère du peuple, un peu comme ibn Bâz en son temps. Notons que les insurgés étaient certes des religieux, mais ils n’étaient pas pour autant des savants. Cette ardeur mal placée qui avait mué leur action, et qui avait gagnée la faveur populaire n’intercédait nullement en leur faveur.


L’histoire se répète ! Un peu comme aujourd’hui en effet, ils accusaient les porteurs du savoir d’être les serviteurs du palais. Ils furent ainsi les premières victimes de leur mauvaise opinion des héritiers des prophètes, car, ayant coupé les liens avec eux, ils se privaient ainsi d’enrichir leur culture religieuse. C’est pourquoi, c’était un domaine où, très pauvres, ils étaient très mal à l’aise. Il ne leur restait plus qu’à se tourner, vers des ignorants – décidément, c’est une manie – qui les entrainèrent droit dans un *** de sac.[9]


Les savants des durar e-saniya reprochaient à certains de leurs contemporains de puiser la science uniquement dans les livres :

Certains de leurs contemporains en effet se contentaient de prendre les paroles des grandes références au premier degré. Ils ne prenaient nullement la peine de les exposer à leurs savants qui auraient pu les orienter, se suffisant ainsi à leur propre compréhension. Ils s’inspiraient de majmû’ e-tawhîd (que les jours se ressemblent !) et des paroles du savant un tel. Le fait est qu’ils ne pénétraient nullement ses réelles intentions, ce qui les plongeait encore plus loin dans l’obscurité de l’égarement. Ils avaient ainsi hérité des méthodes des kharijites, à la différence où les kharijites cherchaient au moins, certes à tort, à comprendre le Coran tous seuls (ou en d’autres termes ils ne se fiaient pas à la compréhension des anciens), bien qu’ils n’y soient pas arrivés. En cela, ils sont moins condamnables que ceux qui cherchent leur voie dans les écrits des hommes, sans avoir les outils suffisants leur permettant de les décrypter. Il va sans dire, que cela relève de la compétence des experts en la matière.

Pour Mohammed ibn ‘Abd e-Latîf, à vouloir se passer des savants sous prétextes d’avoir majmû’ e-tawhîd sous la main, c’est foncer droit sur un mur. Sinon, le Prophète  n’aurait jamais dit que le savoir se dissipera avec la mort des savants, et qu’ensuite, les hommes auront pour références les plus grands égarés…[10]

À suivre…

Par : Karim Zentici





[1] La vache ; 26

[2] Voir notamment : El Jawâb e-Sahîh li man baddala din el Masîh (2/710) et majmû’ el fatâwa (3/62-63).

[3]
La famille d’Imrân ; 7

[4]
Majmû’ el fatâwa (35/100).

[5] Sharh usûl i’tiqâd ahl e-sunna d’e-Lâlakâî (1/179). Quand bien même ibn Bâz se serait trompé sur certains de ses opinions, la bonne marche à suivre consiste à montrer les erreurs sans forcément condamner d’apostat leur auteur.

[6]
Voir : E-durar e-saniya (7/282) pour la 2ème édition et (9/104) pour la 5ème édition.

[7]
E-durar e-saniya (14/540).

[8] Heureusement pas tous, comme ne témoigne e-durar e-suniya (9/199) de la 5ème édition.

[9] Voir : E-durar e-saniya (7/294-298) pour la 2ème édition et (9/127-135) pour la 5ème édition. Sheïkh ‘Omar ibn Mohammed ibn Sulaïm fait ce même constat [Voir : (7/313) pour la 2ème édition et (9/166) pour la 5ème édition.

[10] Idem.

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 08:39
Fatwa concernant l'appartenance au mouvement franc-maçon
par le comité des grands savants


La louange est à Allah et la prière et le salut sur le Messager d'Allah, sur sa famille, ses Compagnons et ceux qui ont suivi sa guidée :


L'Assemblée de jurisprudence dans sa première session qui s'est tenue à la ville sainte de la Mecque le 10/8/1398 H correspondant au 15/7/1978, a étudié le dossier de la franc-maçonnerie et ceux qui y adhèrent et la position de la loi islamique concernant ceci.


Les membres de l'Assemblée de jurisprudence ont effectué une étude approfondie sur cette dangereuse organisation, et ils ont examiné attentivement tout ce qui a été écrit de récent ou d'ancien sur cette organisation, ainsi que ce que ses membres et ses chefs ont publié comme documents, livres ou articles dans les magazines qui parlent en leur nom.


Attendu ce qui a été examiné comme textes et écrits, il s'est dégagé lors de cette assemblée d'une façon nette et précise sans aucun doute les conclusions suivantes :

  • La franc-maçonnerie est une organisation secrète qui tantôt se cache et tantôt se dévoile suivant les circonstances de temps et de lieu. Cependant, les principes de bases sur lesquels elle s'est fondée sont un mystère sur tous les plans, que nul ne peut connaître même ses membres, sauf peut-être les plus initiés d'entre eux, qui sont assignés au plus haut rang dans cette organisation.

  • Cette organisation a établi une relation entre ses membres dans tous les coins du monde, sur un principe qui sert de paravent pour tromper les ignorants. Ce principe est une prétendue fraternité entre tous les adhérents de cette organisation sans distinction de religion, croyance ou doctrine.

  • Elle attire des personnalités très importantes qui la rejoignent par intérêt personnel, et aussi grâce au fait que tout frère franc-maçon est à la disposition de son frère franc-maçon dans chaque coin du monde, l'aidant dans ses besoins, ses objectifs et ses problèmes, l'aidant à atteindre ses objectifs surtout s'il a des ambitions politiques. Il lui dévoue également son aide dans les situations critiques quelque soit leur ampleur, que leur cause soit vraie ou fausse, qu'il ait tort ou qu'il ait raison. Ceci représente le plus grand atout par lequel cette organisation attire les gens de différentes catégories sociales vers elle en leur imposant des cotisations énormes.

  • Une cérémonie est organisée avec protocole en l'honneur de chaque nouveau membre pour l'impressionner, et afin qu'il voue une obéissance totale à cette organisation, qu'il ne désobéisse pas aux ordres des supérieurs.

  • Les membres ordinaires sont laissés libres de leur culte, et l'organisation profite d'eux dans les domaines qui servent leurs intérêts, et ceux-là restent au bas de l'échelle. Pour ce qui des athées parmi eux et ceux qui ont opté pour renier toute croyance, ils sont destinés aux plus hautes fonctions, mais ils seront soumis à des multiples expériences selon leurs capacités et leurs dispositions à se dévouer aux plans et aux principes de cette organisation.

  • L'organisation a des objectifs politiques, et elle est impliquée de façon visible ou invisible dans la plupart des bouleversements politiques ou les coups d'Etat militaires.

  • Cette organisation dans son origine, sa structure, et sa direction générale mondiale est contrôlée par les juifs et a des activités sionistes.

  •  

    • Son objectif réel et secret est d'être contre toutes les religions, et elle agit pour les détruire toutes d'une manière générale et pour détruire l'islam dans l'esprit des musulmans en particulier.

    • Elle tient à choisir ses adhérents parmi les personnalités les mieux placées sur le plan financier, politique, social, scientifique ou autre, pour exploiter leurs situations à sa faveur. Par contre, elle ne donne aucune importance aux simples adhérents qui ne jouissent d'aucune situation exploitable ; c'est pour cette raison que cette organisation tient beaucoup à ce que ces membres soient des présidents, des ministres ou des cadres importants dans les différents Etats.

    • Elle possède des ramifications dans le monde sous des noms différents pour détourner les regards et tromper les gens. Cela lui permet d'exercer ses activités sous ces multiples noms si elle rencontre quelques oppositions à son vrai nom de franc-maçonnerie. Ces noms sous lesquels elle existe sont : Organisation noire, le Rotary Club ou encore le Lions'Club. Elle possède encore d'autres principes et activités malfaisantes qui sont en totale contradiction avec les principes fondamentaux de l'islam.

  • Enfin, il apparaît clairement à l'Assemblée qu'il existe une relation entre la franc-maçonnerie et le sionisme. En outre, cette organisation a réussi à contrôler les décisions d'un grand nombre de chefs d'Etat des pays arabes au sujet de l'affaire de la Palestine. Elle les empêche d'assumer leurs devoirs vis-à-vis de cette grande cause islamique, dans l'intérêt des juifs et du sionisme international.

  •  

  • Sur la base de tout ce qui a été dit et sur d'autres faits concernant les activités de la franc-maçonnerie, son grand danger et ses objectifs vicieux, l'Assemblée de jurisprudence a déterminé que la franc-maçonnerie fait partie des organisations les plus dangereuses et les plus destructrices pour l'islam et les musulmans. D'autre part, celui qui adhère à cette organisation tout en connaissant sa réalité et ses objectifs, est considéré comme mécréant, et non pas comme musulman.

    Et c'est Allah Qui accorde le succès...


    • Fatwa islamique, collectif de savants :

    • Le président : 'Abdullah ibn Humayd,

    • Président du conseil de la haute magistrature du Royaume d'Arabie Saoudite.

    • Vice président : Muhammad 'Alî Al-Harkan,

    • Secrétaire Général de la Ligue Islamique Mondiale.

    • Les membres : Abdul-'Azîz ibn 'Abdillah Ben Baz,

    • Président Général de l'Administration des Recherches Islamiques et de l'Iftâ, de la Prêche et de l'Orientation d'Arabie Saoudite ; Muhammad Mahmûd As-Sawwâf.

    • Tome 1 page 155 à 117.

Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:39
Conseil aux jeunes en période de troubles
par sheikh Salih al Fawzan


BismiLLahi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Notre éminent SHeikh Sâlih al-Fawzân:hafidh:  a été interrogé sur la différence qu'il y a entre le silence (des savants) à l'égard des discordes (troubles) et désordres blâmables, et celui qui est nécessaire et recommandé parfois.

SHeikh a répondu que concernant les discordes et désordres en période de troubles, seuls les gens de science et de clairvoyance doivent s'exprimer sur le sujet. Car lorsque les ignorants s'expriment sur cela, ils ne font que l'amplifier. Alors que lorsque les savants s'expriment sur ces choses, ils les éclaircissent et mettent fin à cela avec la volonté d'Allâh.

Dans ce sens, SHeikh a été interrogé encore sur le conseil qu'il pourrait donner aux jeunes en période de troubles ?

SHeikh a dit : « Mon conseil aux jeunes comme aux autres est celui du Prophète  en période de troubles qui a conseillé l'attachement ferme au Qor'ân et à la tradition ainsi qu'au groupe des musulmans et leur imâm. Cela est le conseil du Prophète  en période de troubles. Le Prophète a dit lors d'un sermon qui remplit les cœurs de crainte et fit couler les larmes, tel le sermon d'une personne qui fait ses adieux, les compagnons lui ont demandé quelles recommandations donnait-il. Il dit : « Je vous recommande la piété envers Allâh, d'écouter et d'obéir même si votre émir est un esclave. Celui d'entre vous qui vivra, verra de grandes divergences. Suivez ma tradition et celle des successeurs bien droits et bien guidés. Accrochez-vous à cette tradition, mordez-y avec vos dents (molaires). Méfiez-vous des nouveautés, car toute innovation est un égarement. »


Ce conseil comprend deux aspects :

- Le premier aspect : l'ordre de s'accrocher au groupe dans la parole du Prophète  : « Je vous recommande la piété envers Allâh, d'écouter et d'obéir » Ecouter et obéir les détenteurs de l'autorité comprend ainsi le fait de se rassembler.


- Le deuxième aspect : le fait de s'accrocher au Livre d'Allâh et la Sounnah. Dans un autre hadîth, les compagnons interrogèrent le Prophète  au sujet des grands troubles de la fin des temps : « Ô Messager d'Allâh, comment sortir de ces troubles ou quel est le secours ? »

- Il  répondit : « Le Livre d'Allâh ». [1] Le Livre d'Allâh est le secoureur des troubles à la fin des temps, d'où le fait que les gens doivent s'y accrocher et mettre en application celui-ci avec la tradition de Son Envoyé . Le Prophète  a encouragé en période de troubles le fait de s'accrocher au groupe des musulmans avec l'interdiction de la division entre eux. L'accroche au Livre et l'accroche à la Sounnah est véritablement le chemin du secours en période de troubles, et il n'y a pas d'autre voie que celle-ci. [2].

SHeikh Dr Muhammad Ibn 'Abdel-Wahhâb al-'Aqîl:hafidh: a dit : « Il est obligatoire pour la Communauté en période de troubles de revenir au Livre d'Allâh avec piété et véritable crainte, et de mettre en application les obligations d'Allâh qui y figurent en unicité et piété, de s'éloigner des actes de désobéissance, d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable comme Allâh l'a légiféré, sans éxagération aucune, mais plutôt avec excellence et juste milieu comme le Prophète  et ses compagnons l'ont fait. » [3]

Tel est le rappel des savants auquel il faut revenir.


___________________________________________


[1] Rapporté par at-Tirmidhî

[2] Kitâb « al-Idjâbât al-Mouhimmah fîl-Machâkil al-Mouslima » du SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.193-199

[3] Kitâb « Al-Fitnah wa mawqîf al-Mouslim minha » du SHeikh Muhammad al-'Aqîl, p.54


Traduit Par Ismaïl

Source



Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 12:04
Quel est le jugement sur le fait
de nommer l'Etat juif par Israël

par sheikh Rabi' ibn Hadi al Madkhali

Au Nom d'Allah le Miséricordieux et très Miséricordieux

Louange à Allah et que la Paix et la Prière soient sur le Messager d'Allah , sur Sa Famille , Ses Conpagnons et tous ceux qui auront suivi son chemin .


Ensuite : il y a un phénomène bizarre, courant et répandu dans le milieu des musulmans , qui est l'appellation de l'état juif qui a encouru la colère ( d'Allah), par Israël!

Et je n'ai vu personne réprouver ce phénomène dangereux ! qui touche à la dignité d'un Noble Messager parmi les Excellents Messagers , qui est Ya"qoub , que la Paix et la Prière soient sur Lui , dont Allah a fait l'éloge ainsi à ses deux nobles pères ( père et grand-père ) ; Ibrahim et Isshâq , dans Son Livre Honoré ; ( Allah ) Tabâraka wa Ta"âlâ a dit : ( traduction rapprochée du sens ) :
{ Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob ? Nos serviteurs puissants et clairvoyants. Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà. Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus. } (Sourate 38 ; verset 45 : 46)

Voici donc le degré ( ou rang ) de Ce Noble Messager, dans l'Islam , donc comment peut-Il être collé aux juifs et les ( juifs ) collés à Lui ?

Et beaucoup de musulmans utilisent Son Nom dans le contexte où ils condamnent cet état en disant ; Israël a fait ceci , et il a fait ceci et cela , et il va faire cela !

Et à mon avis, ceci est un acte répugnant , sa simple présence dans le milieu des musulmans n'est pas permise, d'autant plus qu'il pourrai devenir un phénomène épidémique qui s'étendrait entre eux sans aucune contestationt

Donc à partir de là nous avons posé la question (suivante ) avec la réponse à celle-ci en disant :

Est-ce que l'appellation de l'état juif mécréant et débauché par Israël ou état d'Israël est autorisée et par la suite orienter des diffamations et critiques envers lui ( l'état ) au nom d'israël ?

La vérité est que ceci n'est pas autorisé !

Les juifs ont certes comploté un immense stratagème lorsqu'ils ont pris le droit d'établir un état dans le coeur du pays des musulmans en le rendant un droit légal ( pour eux ) au nom de l'héritage de Ibrahim et Israël !

et ensuite ils ont comploté un immense stratagème en nommant leur état sioniste par le nom de l'état d'Israël !

Et la ruse ( des juifs ) a trompé les musulmans , non seulement les communs ( d'entre eux ) , mais aussi beaucoup d'intellectuels ( parmis eux ) qui se sont mis a prononcer l'état d'Israèl , et même le nom Israël , dans leurs informations , leurs journaux ,leurs revues et aussi dans leurs conversations , que ce soit dans le contexte de simples informations ou dans le contexte de la critique et diffamation et même de la malédiction , tout ceci a lieu au milieu des musulmans sans que l'on entende malheureusement quelqu'un qui conteste ( pour donner tord a ceci ) !


Allah a certes beaucoup blâmé les juifs dans le Coran et Il les a maudit et nous à Parler de la colère qu'ils ont encourru, mais seulement par le nom des juifs ou des gens qui ont mécru parmi les enfants d'Israël et non pas par le nom d'Israël le Noble Prophète Ya"quoub Fils du Noble Prophète d'Allah Isshâq Fils du Noble Ibrâhîm le bien aimé d'Allah , que la paix et la Priere soient sur eux !


Ces juifs n'ont aucune relation religieuse avec le Prophète d'Allah Israël _ Ya"quoub , que la paix soit sur lui _ et non plus avec Ibrahim le bien aimé d'Allah , que la paix et la prière soient sur lui !
et n'ont ( les juifs ) aucun droit sur leurs héritages religieux , car ceci est propre aux croyants , (Allah ) Ta"âlâ a dit : ( traduction rapprochée du sens ) :
{ Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d'Abraham, sont ceux qui l'ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est l'allié des croyants .} (Sourate 3 ; verset 68)

et ( Allah ) Ta"âlâ a dit pour innocenter son bien aimé Ibrâhîm des juifs et chrétiens et associateurs : ( traduction rapprochée du sens ) :
{ Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (Musulman). Et il n'était point du nombre des Associateurs. }(Sourate 3 ; verset 67)


Les musulmans ne renient pas que les juifs sont la descendance de Ibrâhîm et Israël , mais ils ( les musulmans ) tranchent ( et affirment ) que les juifs sont certes parmis les ennemis d'Allah et les ennemis de Ses Messagers ,comme Mohammed , Ibrâhîm et Israël et ils ( les musulmans ) certifient absolument qu'il n'y a pas d'héritage entre les Prophètes et leur ennemis parmi les mécréants ; qu'ils soient juifs ou chrétients ou parmi les associateurs arabes et autres ( que les arabes ) , les gens prioritaires ( et plus proches ) d'Ibrâhîm et des autres Prophètes sont les musulmans , ceux qui ont cru en eux ,les ont aimés ,leurs ont rendu hommage et ont eu foi en ce qui est descendu sur eux parmi les livres et feuilles , et ont considéré ceci comme bases de leur religion , ce sont eux donc leurs héritiés et les gens les plus proches d'eux !


Et la terre d'Allah est plutôt à Ses serviteurs ceux qui ont cru en Lui , et en ses Nobles Messagers , ( Allah ) Ta"âlâ a dit : ( traduction rapprochée du sens ) :
{ Et Nous avons certes écrit dans le Zabour, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs» . Il y a en cela [ces enseignements] une communication à un peuple d'adorateurs ! .Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers . } (Sourate 21 / 105/ 106/ 107)


Il n'y a point pour les ennemis des Prophètes un héritage dans la terre _surtout les juifs_ dans cette vie-là , et il y aura pour eux dans la vie future le châtiment du feu éternel !


Et il est certes étonnant ( lorsqu'on apercoit ) la situation de beaucoup de musulmans qui ont accepter de la part des juifs la réclamation de l'héritage de la terre de Palestine et la recherche du sanctuaire de Soulaymâne Celui qu'ils ( les juifs )rendent mécréant et l'accusent de choses abominables , et qu'ils sont ( aussi ) les pires ennemis de Soulaymâne et d'autres parmi les Prophètes des enfants d'Israël , ( Allah ) Ta"âlâ a dit : ( traduction rapprochée du sens )
{ ... Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres .}(Sourate 2 ; verset 87)

Donc comment certains musulmans peuvent acccepter_tout au moins ils semblent dire _ ces faux prétextes ? et ils les appelent en plus de cela , Israël et l'état d'Israël !

et par Allah que ce sont les alliés d'Allah et des Prophètes et Messagers ,parmi les croyants , qui auront certainement un jour , un droit sur Mohammed _paix et prière sur Lui_ et sur les Messagers et leur messages !


Donc il faut que les musulmans reviennent à soi dans (le domaine ) de la croyance et la méthodologie à partir du Livre de leur Seigneur , de la Sunna de leur Prophète _que la paix et la prière d'Allah soient sur Lui_ , à partir ( des traces ) du Messager _ que la paix et la prière d'Allah soient sur Lui_ et Ses Compagnons et ceux qui les ont suivi avec bienfaisance parmi les Tâbirînes ( ceux de la deuxième génération après le Prophète < paix et prière sur Lui> ) et les Imams de la Religion et droit chemin ; car ceci est le plus immense moyen pour leur victoire en face de leur ennemis , et pour leur puissance , succès et honneur dans cette vie-là et la vie future !


Et qu'ils se débarassent des passions , innovations et du fanatisme pour le faux et ceux ( du faux ) , et qu'ils s'activent sérieusement dans la préparation matérielle , comme les armes de toutes sortes et tout ce qui est nécessaire à cela ,comme connaissance et entraînement militaire , comme l'a ordonné Allah et Son Messager _paix et prière d'Allah sur lui_ , ( Allah ) Ta"âlâ a dit : ( traduction rapprochée du sens ) :
{ Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre..} (Sourate 8 ; verset 60

la puissance mentionnée dans ce texte ( du Coran ) comprend toute sorte de puissance qui effraie l'ennemi parmi toutes sortes d'armes .

le Messager d'Allah _ que la prière d'Allah et Sa paix soient sur Lui_ a dit : la puissance n'est-ce pas le lancement ! la puissance n'est-ce pas le lancement ! ;
et le lancement comprend toute sorte d'arme avec laquelle on lance ,tout ceci on doit l'acquérir par (les moyens) de fabrications industrielles , par l'achat ou par ( d'autre moyens ) que ceux-là !


Et j'ai été certes encore une fois vraiment étonné ( de savoir )qu'on prononce le nom prophètique honorable sur l'état de la débauche et la nation de la colère et de la calomnie , en disant sur eux ( les juifs et leur état ) et dans les commentaires et critiques sur eux : Israël et l'état d'Israël ! comme si le vaste language de l'Islam arabophone c'est retréci sur eux et qu'ils n'ont trouvé que ce nom ( à leur donné ) !


Est-ce qu'ils ont réfléchi en eux-même sur ceci , est-ce que cela satisfait Allah ou satisfait Son Messager _ que la paix et la prière d'Allah soient sur Lui _ ?


Et est-ce que cela aussi satisferai le Prophète d'Allah Israël ou l'offenserai s'il était vivant ?

Ne savent ils pas que la diffamation et la critique qu'ils orientent vers les juifs en son nom se retourne contre Lui sans qu'ils en ont conscience ; selon Abî Hourayrah _qu'Allah soit satisfait de Lui_ qui dit : le Messager d'Allah _que la paix et la prière d'Allah soient sur Lui_ a dit : vous ne vous étonnez pas ( de voir ) comment Allah a détourné de moi les injures de quouraych ( une tribu de Mekka ) et leur malédictions ! ils injurent et maudissent un blâmé et moi je suis digne de louange . ( rapporté par Ahmed et el Boukhary dans son ( livre ) authentique n /3533 )et Nasâî )

Comment pouvez vous detourné vos diffamations , malédictions et critiques sur les les ennemis d'Allah vers le nom d'un Noble Prophète parmi les Prophètes d'Allah et Ses Messagers et Ses élus ?

et si quelqu'un dit ; il s'y trouve la même parole dans la Torah !

nous dirons ( pour réponse ) : il n'est pas impossible que ceci fasse partie des falsifications des gens du livre comme Allah a témoigné sur eux qu'ils falsifient le livre de leurs propres mains ensuite ils disent que ceci nous parvient d'Allah , et même que dans la tourah falsifiée il s'y trouve des accusations de mécréances et choses abominables sur les Prophètes d'Allah , comment peut-on se servir ( comme preuve ) de se qui s'y trouve dans leur livre alors que ceci est son état.

nous demandons à Allah qu'Il assiste tous les musulmans dans ce qu'Il aime et agrée parmi les paroles et les oeuvres , notre Seigneur Entend certes les invocations .


écrit par : Rabî" Ibn Hâdî "Oumayr el Madkhalî

traduit par : votre frère Farid el Makky qu'Allah lui pardonne,à ses parents et ainsi qu'à tous ses frères et soeurs musulmans.



Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 10:01
URGENT: massacre des sionistes en Filistine occupé

Les sionistes ont tués des centaines de musulmans (+ de 540, le chiffre évolue d'heure en heure) et fait plus de 2500 blessés à Ghaza en Filistine occupé, leurs sauvagerie les a poussé a les faire mourrir de faim en leur imposant un siège puis de les bombardé.
Sheikh Abdel 'Aziz al Sheikh (Moufti d'Arabie Saoudite) a demandé aux imams de faire le Qounout.

Allah:swt: dit:
"Qu'un bien vous touche, ils s'en affligent. Qu'un mal vous atteigne, ils s'en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu'ils font. "
(S.3 V.120)

"Allah connaît mieux vos ennemis. Et Allah suffit comme protecteur. Et Allah suffit comme secoureur. "
(S.4 V.45)

"Et les Juifs disent: "La main d' Allah est fermée!" Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient- ils pour l' avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes: Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l' inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu' ils allument un feu pour la guerre, Allah l' éteint. Et ils s' efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu' Allah n' aime pas les semeurs de désordre. "
(S.5 V.64)
______________________________________________________________________

En moins de vingt-quatre heures, ce sont plus de 280 Palestiniens qui sont tombés sous les attaques de l'occupant sioniste dans la bande de Gaza. Après un blocus total, laissant la population de Gaza sans ressources et ni vivres, l'occupant sioniste a débuté son opération d'anéantissement causant une véritable boucherie n'épargnant ni enfants, ni femmes wallahou al-mousta'ane.

Ce bombardement de Gaza, qui survient après un blocus partiel israélien depuis juillet 2007 et un blocus total de la bande de Gaza depuis janvier 2008, n'est que le énième bombardement israélien destiné à massacrer le peuple palestinien, à détruire maisons, hôpitaux, écoles, etc. en vue de contraindre les Palestiniens de la bande de Gaza à fuir et abandonner leurs terres. Ce bombardement de Gaza est la continuation du Mur de l'apartheid en Cisjordanie, des exécutions extrajudiciaires, c'est la continuation des crimes de guerre de Jenine, Naplouse en 2002. C'est la continuation d'une politique de nettoyage ethnique et de massacres.

Le Mufti du Royaume d'Arabie Saoudite, Cheikh Abdelaziz Ibn Abdallah Ali A-Cheikh a demandé aux imams des mosquées d'accomplir le Quounout (invocations durant la prière obligatoire ou volontaire) et d'invoquer pour nos frères palestiniens dans la bande de Gaza.

SOURCE


____________________________________________________________________________


Sheikh Salih Al Fawzan sur comment aider les Palestiniens

Notre éminent savant, SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu'Allâh le préserve), a été interrogé sur ce qui nous est obligatoire à l'égard de nos frères en Palestine qui aujourd'hui encore, souffrent des attaques et bombardements israéliens, et que doit être notre position par rapport cela, doit on agir par le prêche, ou financièrement, ou par le Djihâd ?



SHeikh (qu'Allâh le préserve) a répondu que ce qui est obligatoire pour les musulmans, est qu'ils invoquent pour leurs frères musulmans en Palestine, et en les assistant finacièrement. Telle est l'obligation qui incombe aux musulmans, d'invoquer pour eux et de les assister financièrement. [1]


Par Ismaïl sur manhajulhaqq

Notes

[1] Tiré de www.sahab.net

  AUDIO

____________________________________________________________________________
LIRE LES PAROLES DES SAVANTS DE MEDINE SUR LES EVENEMENTS DE GHAZA

__________________________________________________________________
Devons nous aller au djihad à Gazza ?
Par Sheikh Al Barrak

ما هو موقف الإسلام يا شيخنا الفاضل مما يجري في غزة وهل نذهب للجهاد إن استطعنا وما حكم الجهاد لمن هو في مثل حالنا؟

Quelles est la position de l'Islam, Ô notre honorable cheikh, en ce qui concerne se qui se passe à Gazza et devons nous aller au djihad si nous le pouvons et quel est le jugement sur le djihad pour ceux qui se trouvent dans notre situation ?




الحمد لله وبعد

جزاك الله خيرا أيها الأخ الكريم على همتك العظيمة في نصرة إخوانك المستضعفين ونحن نقول يا ليت الجهاد ممكن فلو أمكن لوجب علينا أن نقاتل اليهود حتى نخرجهم من أرض المسلمين فإن القضية الفلسطينية قضية إسلامية لا كما يقول القوميون إنها قضية عربية، ولكن من المؤسف أن الجهاد غير ممكن فإن الدول المجاورة لا تسمح بذلك بل المجاهدون في فلسطين لا يستقبلون من يأتيهم ، ولكن المساعدة الممكنة بإمدادهم بما يقدر عليه الإنسان من مال يرسل بيد أمينة كما يمكن نصرهم بالدعاء، نسأل الله أن يكشف ضرهم، ويصلح أمرهم، ويهلك عدوهم وينزل به بأسه الذي لا يرد عن القوم المجرمين، بارك الله فيك،وفقك ويكتب الله لك ما نويت بمنه وكرمه.


Louanges à Allah, ensuite...
Qu'Allah te récompense, Ô frère bien-aimé pour l'intérêt immense que tu portes pour secourir nos frères faibles, et nous disons : si seulement le djihad était possible ! Et s'Il devient possible, il nous devient obligatoire de combattre les juifs jusqu'à ce que nous les fassions sortir de la terre des musulmans, car le cas palestinien est une affaire islamique, et non comme le disent les nationalistes l'affaire des arabes. Mais malheureusement, le djihad n'est pas possible car les pays voisins n'autorisent pas cela, pire encore, les moudjahidoun en Palestine n'accueillent pas ceux qui viennent à eux. Mais l'aide est possible dans le fait de leur fournir ce qu'il nous est possible comme argent qu'on envoie par un intermédiaire honnête comme il est possible de les secourir par les invocations. Nous demandons à Allah qu'Il enlève leurs maux, qu'Il améliore leur situation, qu'Il détruise leur ennemi et qu'Il fasse descendre sur eux Sa force dont ne pourra faire face le peuple criminel. Qu'Allah te bénisse, et qu'Il te donne la réussite, et qu'Allah t'inscrive ce dont tu avais l'intention de par Ses dons et Sa générosité.


Traduit par ibnouali sur fourqane
_______________________________________________________________
Communiqué de l'IFTA sur les évènements de Ghaza


Louange à Allah, Prière et Salut sur le Messager d'Allah, ses proches, ses Compagnons et ceux qui les ont suivis vertueusement, jusqu'au jour de la rétribution.  

La Commission Permanente des Recherches scientifiques et des avis religieux dans le royaume d'Arabie Saoudite a suivie, avec tristesse, chagrin et douleur, ce qui s'est déroulé et se déroule contre nos frères musulmans en Palestine et plus particulièrement à Gaza : Agressions, meurtres d'enfants, de femmes et de personnes âgées, violation des droits sacrés [des musulmans], destruction d'édifices et d'établissements, semer la terreur chez ceux qui vivent en sécurité. Il ne fait aucun doute que ceci est crime et injustice allant à l'encontre du droit du peuple palestinien.  

Cet événement tragique doit inciter les musulmans à se mobiliser et se tenir aux côtés de leurs frères palestiniens, de s'entraider autour d'eux, de les soutenir et de les assister. Faire son maximum pour lever l'injustice dont ils sont victimes par le biais des causes et des moyens accessibles, concrétisant ainsi la fraternité dans l'islam et le lien de la foi ;  

Allah Ta'ala dit : « Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. » [Sourate Al Hjr - V 10]

Allah 'aza oua jal dit aussi : « Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. » [Sourate At-Tawbah - v 71]


Le Prophète - Prière et Salut d'Allah sur lui - a dit : « Le croyant est pour le croyant comme un édifice, il se soutient l'un à l'autre » puis il relia ses doigts entre eux. » Rapporté par Boukhari et Mouslim.  


Le Prophète - Prière et Salut d'Allah sur lui - a dit également : « L'exemple des croyants dans leur amitié, leur miséricorde et leur compassion, est comme l'exemple d'un corps qui, lorsqu'un des ses membres est affecté par une maladie, c'est tout le reste du corps qui est touché par la douleur et la fièvre ». Rapporté par Boukhari et Mouslim. 

Le Prophète - Prière et Salut d'Allah sur lui - a dit : « Le Musulman est le frère du Musulman, il n'a ni le droit de le léser, ni de le trahir, ni de livrer (à l'ennemi) et ni de le mépriser. » Hadit rapporté par Mouslim 


Le soutien englobe beaucoup de choses selon la capacité et l'observation de la situation, que cela soit matériel ou moral, que cela provienne de l'ensemble des musulmans par l'argent, la nourriture, les médicaments, les vêtements, etc. Ou alors que cette aide provienne des pays arabes et musulmans en facilitant l'accès humanitaire, en faisant preuve de sincérité envers eux lors des prises de position, en soutenant leurs affaires auprès des associations, lors des réunions, des conférences internationales et populaires. Tout ceci fait partie de l'entraide dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété dont Allah nous a ordonné de concrétiser dans sa parole : « Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété... » [Sourate Al Maidah - v 2]


Parmi cette entraide : leur apporter conseil, leur montrer ce qui est bien pour eux et profitable. Et le plus important dans cela : Invoquer en leur faveur continuellement pour que  leur épreuve connaisse une fin, pour que leurs difficultés se dissipent, pour que leur situation connaisse une amélioration et que leurs actes et paroles soient assistés.  


De plus, nous recommandons à nos frères musulmans en Palestine la crainte d'Allah - Le Très Haut, et de revenir à lui. De même, nous leur enjoignons de s'unir sur la vérité. S'éloignant ainsi de la division et du conflit afin d'en priver l'ennemi qui ne cesse de l'utiliser et continuera à l'utiliser à son avantage pour plus d'abus et d'avilissement. 


Nous exhortons nos frères à accomplir, les causes pour éloigner l'agression qui s'étend sur leur terre, par la sincérité dans l'acte envers Allah - Le Très Haut - et en recherchant Son agrément. Rechercher également secours dans l'endurance et la prière.  Consulter les gens de science, de raison et de sagesse dans toutes leurs affaires, car ceci est certes un signe de réussite et de succès.


Nous faisons également appel aux gens doués de raison ainsi qu'a la communauté internationale dans son ensemble afin de prendre plus en considération cette catastrophe avec raison et équité pour donner au peuple palestinien ses droits. Ôter ainsi cette injustice pour lui donner la possibilité de vivre une vie décente. Dans le même temps, nous remercions tous ceux, parmi les états et les individus qui ont contribué à leur assistance et leur aide. 


Nous demandons à Allah par Ses Noms sublimes et Ses Attributs parfaits de dissiper le trouble qui s'est abattu sur cette nation, de faire triompher Sa religion et élever Sa parole et donner la victoire à Ses proches. Nous lui demandons qu'il annihile ses ennemis, qu'il fasse que leurs ruses se retournent contre eux, et qu'il protège les musulmans de leur mal. Il est celui qui se charge de cela et Il en est parfaitement Capable.  

Prière et Salut d'Allah sur notre Prophète Mohammed, ses proches et ses Compagnons. 


 Le mufti du Royaume d'Arabie saoudite,

Président du conseil des grands savants,

Sheikh Abdulaziz Ibn Abdullah Ibn Muhammad Al-Cheikh,

& les membres de la Commission Permanente pour les Recherches Académiques et l'Ifta (consultation religieuse)   

Traduction de Abukhadidja et révisé par Abdelmalik Abou Adam Al-Firansi.



Repost 0
Published by Salafiya contre terrorisme
commenter cet article